Accueil du site > Le Temps des Médias > 04 - Dire et montrer la guerre, autrement > Presse et liberté en Espagne, sous l’invasion napoléonienne

04 - Dire et montrer la guerre, autrement

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Jaume Guillamet

Presse et liberté en Espagne, sous l’invasion napoléonienne

Le Temps des médias n°4, printemps 2005, p.214-222

Presse et liberté en Espagne, sous l’invasion napoléonienne : L’invasion napoléonienne de l’Espagne a l’effet imprévu de libérer la presse espagnole des entraves qui l’empêchaient de se développer, avec la défaite des structures de l’àtat qui suit l’insurrection populaire contre l’armée française et le mouvement libéral qui proclame et régit pour la première fois la liberté de la presse, qui est en plein essor notamment à Cadix où siègent les Cortès. Le rôle des juntes locales démultiplie le nombre et les lieux d’édition des quotidiens et des journaux. En Catalogne, territoire que Napoléon a placé sous son autorité directe, à l’écart de la monarchie de son frère Joseph, quelques journaux publiés par l’administration française polémiquent avec les journaux insurgés qui paraissent dans les petites villes. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Presse-et-liberte-en-Espagne-sous.html