Accueil du site > Le Temps des Médias > 22 - Les mondes de la musique > Les multiples enjeux de la critique musicale : l’accueil de l’oeuvre de Gaetano Donizetti en France (années 1830-1850

22 - Les mondes de la musique

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Sonia Rollet

Les multiples enjeux de la critique musicale : l’accueil de l’oeuvre de Gaetano Donizetti en France (années 1830-1850

Le Temps des médias n°22, Printemps 2014, p. 35-48.

englishflag

« Providence des théâtres » parisiens de 1835 à 1843, Gaetano Donizetti est pourtant un compositeur mal-aimé de la presse française, de son vivant et pendant tout le XIXe siècle. Elle lui reproche notamment sa production prolifique. Le plus souvent malmené voire diffamé, il parvient malgré tout à se faire quelques alliés. Mais, plus pragmatique que stratège, il ne peut généralement que subir les attaques dont il est victime. Le mépris de la critique se traduit également par l’indifférence qui accueille l’annonce de sa disparition. Cependant, dans les années qui suivent, on constate une trêve qui, pour être de courte durée, n’en est pas moins significative. Les contempteurs reprennent bien vite leurs droits et la fin du siècle voit Donizetti rabaissé du rang de compositeur à celui d’improvisateur. Son exemple rappelle combien le jugement de la presse peut influer sur la carrière et la postérité d’un musicien. Il illustre également les liens étroits entre les journaux musicaux et les éditeurs de partitions. Enfin, il confirme le rôle décisif des réseaux relationnels, en France ou ailleurs.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Les-multiples-enjeux-de-la.html

Sommaire du numéro