Accueil du site > Le Temps des Médias > 29 - Féminismes > The Beyoncé Wars : le Black feminism, Beyoncé et le féminisme hip-hop

29 - Féminismes

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Keivan Djavadzadeh

The Beyoncé Wars : le Black feminism, Beyoncé et le féminisme hip-hop

Le Temps des médias n° 29, Automne 2017, p. 159-176.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Cet article entend rendre compte des controverses liées au positionnement féministe de Beyoncé depuis 2013. Il s’agira d’abord de retracer l’évolution féministe de Beyoncé, depuis son album éponyme en 2013, dans lequel elle se déclare féministe pour la première fois, jusqu’au plus récent Lemonade (2016). Cela afin de montrer que la politisation récente du féminisme chez la chanteuse, qui apparaît moins « pop » et moins « fun » que par le passé, coïncide avec l’intégration d’un discours antiraciste dans le sillage du mouvement Black Lives Matter. Aussi, il sera question de la réception du discours de la chanteuse, tant dans les médias qu’au sein du féminisme africain-américain, les premiers s’étant notamment fait l’écho des débats internes au Black feminism afin de mettre en doute la légitimité de Beyoncé à se réclamer du féminisme.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/The-Beyonce-Wars-le-Black-feminism.html

Sommaire du numéro