Accueil du site > Actualités > Séminaires > > séminaire « Dans l’oeil des publics : penser la politique du regard », Paris, 1er février 2019

Séminaires

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

séminaire « Dans l’oeil des publics : penser la politique du regard », Paris, 1er février 2019

SÉMINAIRE CEMTI-ACMÉ

Dans l’œil des publics :

penser la politique du regard

Organisé par Alexandra Saemmer et Maxime Cervulle

Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis

La question de l’historicité du regard, et des dynamiques socio-politiques multiples qui participent de son façonnage, ont longtemps été un objet d’intérêt exclusif de l’histoire de l’art. L’émergence des Cultural Studies à partir des années 1960 s’appuyant notamment sur la sémiotique critique de Roland Barthes pour aboutir à l’élaboration de la notion de « régime de représentation » (Hall, 1989, 1997), des études féministes au tournant des années 1970, avec la conceptualisation du « male gaze » (Mulvey, 1989), et enfin des Visual Studies dans les années 1980 (Foster, 1988 ; Mirzoeff, 2009) ont largement participé du renouvellement de la problématique de la construction sociale du regard et élargi le spectre des méthodes employées pour l’étudier. S’inscrivant en partie dans le sillage de la tradition poststructuraliste – celle des écrits de Michel Foucault (1975, 1977) sur « l’œil du pouvoir » ou de Jacques Lacan (1949) sur la fonction de la spécularité dans la formation du sujet – ces approches ont mis l’accent sur la dimension sensible et intériorisée des rapports sociaux. Elles ont tracé les contours d’une politique de la perception par laquelle la visibilité sociale se trouve inégalement distribuée.

Ce séminaire souhaite participer de ce renversement de la focale, de cette approche critique du regard qui invite non pas à considérer ce qu’il y a à voir dans les représentations médiatiques ou artistiques mais à interroger le rôle qu’elles jouent dans la formation de manières de voir (et de se voir), à la fois socialement situées et réorganisées par des dispositifs socio-techniques. Cette problématique du regard comme constituant l’un des modes de subjectivation des conflictualité s sociales n’a fait à ce jour l’objet que d’appropriations éparses au sein des sciences de l’information et de la communication (SIC). Il s’agira donc, au cours de cette année, de penser son intérêt pour l’étude des pratiques des publics des arts et médias, pour l’analyse des médiations techniques, sociales et culturelles, ou encore pour la réflexivité de la chercheuse ou du chercheur en SIC, notamment concernant la place des « enquêté·e·s » dans le travail scientifique. Du guidage et du contrôle des pratiques photographiques dans l’espace muséal à l’organisation raciale du champ et du hors-champ dans la culture visuelle, de l’élaboration d’un récit et d’une image de soi dans les films de famille aux enjeux politiques des techniques numériques d’interprétation automatisée d’images dans les plateformes marchandes, le séminaire propose d’explorer le dessous des images pour mieux appréhender leurs contextes de circulation, leurs modalités d’appropriation et leur participation à la configuration des normes de visibilité.

Ce séminaire se situe au croisement de deux des axes de recherche de la sous-équipe ACMÉ (Approches communicationnelles des médias, rapports sociaux et résistances) du Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisatio n (CEMTI EA3388) : les axes « Politique de l’image et du regard » et « Art et expériences spectatorielles ».

Séance 1 : Épistémologie de la culture visuelle

Vendredi 1er février 2018, 9h30-12h (Université Paris 8, salle C008 bis)

Maxime Boidy (Université Paris Est, LISAA)

Ulrike Lune Riboni (Université Paris 8, CEMTI)

Séance 2 : Voir la médiation

Vendredi 15 février 2018, 9h30-12h (Université Paris 8, salle C008 bis)

Marion Coville (Université de Nantes et Université Paris 1, Institut ACTE)

Sébastien Appiotti (Université Paris 8, CEMTI)

Séance 3 : Point de vue et éthique du regard

Vendredi 15 mars 2018, 9h30-12h (Université Paris 8, salle C008 bis)

María Ignacia Alcalá Sucre (Université Paris 8, CEMTI)

Anne Beyaert-Geslin (Université Bordeaux – Montaigne, MICA)

Séance 4 : Pratiques spectatorielles et politique du regard

Vendredi 29 mars 2018, 9h30-12h (Université Paris 8, salle C008 bis)

Morgan Corriou (Université Paris 8, CEMTI)

Mélisande Leventopoulos (Université Paris 8, ESTCA)

Séance 5 : Décoloniser le regard

Vendredi 5 avril 2018, 9h30-12h (Université Paris 8, salle C008 bis)

Aurélie Journée-Duez (EHESS, LAS)

Maxime Cervulle (Université Paris 8, CEMTI)

Séance 6 : Photographie et sémiotique du regard

Vendredi 19 avril 2018, 9h30-12h

Alexandra Saemmer (Université Paris 8, CEMTI) Giuseppina Sapio (Université Toulouse – Jean Jaurès, LERASS)

Citer cet article : https://www.histoiredesmedias.com/seminaire-Dans-l-oeil-des-publics.html