Accueil du site > Actualités > Séminaires > > Séminaire "Cinéastes d’Afrique et d’ailleurs. Influence du cinéma soviétique"

Séminaires

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Séminaire "Cinéastes d’Afrique et d’ailleurs. Influence du cinéma soviétique"

Vendredi de 13 h à 17 h (salle 10, 105 bd Raspail 75006 Paris), les 16 janvier, 13 février, 13 mars, 10 avril, 22 mai et 12 juin 2015. La séance du 16 janvier se déroulera dans l’amphithéâtre François-Furet (105 bd Raspail 75006 Paris) ; celle du 13 février, de 9 h 30 à 19 h en salle 640 (bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris)

Le séminaire entend tout à la fois retracer les parcours de formation des cinéastes et analyser leurs choix stylistiques et thématiques, en adoptant une démarche résolument comparative.

Deux lignes de recherche tracent ainsi l’orientation des séances de travail. D’une part, pour étudier l’expérience spécifique des cinéastes africains formés au VGIK, nous nous intéresserons également aux différents contextes d’études (notamment en France et en Pologne) et aux itinéraires professionnels des réalisateurs du continent. D’autre part, et de manière complémentaire, ce programme de recherche s’intéressera aux influences du cinéma soviétique sur d’autres cinémas du monde.

Ce chantier, qui a débuté en janvier 2014, s’inscrit dans le prolongement du séminaire Expériences migratoires, qui avait consacré les quatre dernières années à comparer différentes formes d’écriture (graphiques, historiques, littéraires, cinématographiques) du point de vue de leur capacité à restituer le caractère fragmentaire de ces expériences dont la mise en intrigue ne va pas de soi. Il sera développé en relation avec le programme ELITAF (Elites africaines formées dans les pays de l’ex-boc soviétique) du RIAM (Réseau Interdisciplinaire Afrique-Monde) de la FMSH (Programme Afriques).

6 janvier 2015 : Gabrielle Chomentowski (Sciences Po Paris), Le bloc soviétique et le « Third cinema »

13 février 2015 : Alexandra Galitzine-Loumpet (FMSH), Alexis Nuselovici, (FMSH/AMU), Melissa Thackway (INALCO), « L’exil dans les cinémas d’Afrique et de ses diasporas », journée d’étude de 9h30 à 19h, organisée en collaboration avec l’initiative de recherche (FMSH) Non-lieux de l’exil : l’exil dans les cinémas d’Afrique et de ses diasporas.

3 mars 2015 : Françoise Navailh (Spécialiste du cinéma russe et soviétique, et Olivier Hadouchi (à confirmer), URSS, Cuba, Angola : transferts cinématographiques. Projection du film Soy Cuba (1964) de Mikhaïl Kalatozov

10 avril 2015 : Maria-Benedita Basto (Université de Paris Sorbonne/CRIMIC), Cinéma de l’Afrique lusophone et influences communistes (titre provisoire)

22 mai 2015:Le cinéma du Moyen Orient et l’influence soviétique

12 juin 2015 : L’expérience soviétique d’Abderrahman Sissako

Organisatrices :
Gabrielle Chomentowski est enseignante-chercheuse en science politique et en histoire du cinéma. Parmi ces dernières publications, citons « Un cinéma pour tous ! Politique des nationalités et cinéma en URSS à la fin des années 1930 », La Revue historique, 2014 / 2 n° 670 et « Vostokkino and the foundation of Central Asian Cinema », in M. Rouland, G. Abikeyeva, B. Beumers (dir.), Cinema in Central Asia : Rewriting Cultural Histories, New-York : I.B. Tauris.

Melissa Thackway a un doctorat d’État (PhD) en Cinéma d’Afrique sub-saharienne francophone soutenu à l’université de Bath en Grande-Bretagne. M. Thackway est chargée du cours « Cinémas d’Afrique » à l’INaLCO et auteure du livre Africa Shoots Back : Alternative Perspectives in sub-Saharan Francophone African Film.

Michèle Leclerc-Olive est chargée de recherche CNRS (HDR), membre de l’IRIS (Institut de recherches interdisciplinaires sur les enjeux sociaux) de l’EHESS, et du RIAM (Réseau interdisciplinaire Afrique-Monde) de la FMSH.

Citer cet article : https://www.histoiredesmedias.com/Seminaire-Cineastes-d-Afrique-et-d.html