Accueil du site > Actualités > Comptes rendus > Colloque : L’Humanité de Jaurès à nos jours, Bibliothèque nationale de France, 1er - 2 avril 2004 > L’Humanité et l’Unità  : une étude comparée.

Comptes rendus

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Marc Lazar

L’Humanité et l’Unità  : une étude comparée.

L’Humanité et l’Unità offrent au premier regard trous les ingrédients rendant possible la comparaison. Ils sont, en effet, les deux quotidiens des deux plus importants partis communistes de l’Europe occidentale, le parti français et le parti italien. Dans le même temps, de nombreuses différences émergent, liées en particulier à l’histoire des deux pays et des deux partis.

La brièveté de la communication interdit de mener une comparaison systématique. Nous nous concentrerons donc sur L’Humanité dans les années de guerre froide, en utilisant l’Unità comme une sorte de contre point comparatif permettant de mieux mettre en évidence certaines des propriétés du premier journal.
Nous entendons éclairer trois dimensions du quotidien communiste français.

D’une part, L’Humanité comme organe politique dans un contexte bien particulier, celui de la guerre froide et, plus particulièrement pour cette communication entre 1947 et 1953. Un organe qui exprime une orientation politique précise et cherche à mobiliser pour l’action ses lecteurs dont le nombre tend alors à diminuer. D’autre part, L’Humanité sert en quelque sorte de symbole identitaire au PCF et plus généralement à la contre-société qu’il a organisée autour de lui. Enfin, L’Humanité sert également de vecteur d’une culture aux multiples dimensions : politique, populaire et de masse.

Citer cet article : https://www.histoiredesmedias.com/L-Humanite-et-l-Unita-une-etude.html