Accueil du site > Actualités > Séminaires > > Séminaire "La photographie et le réel"

Séminaires

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Séminaire "La photographie et le réel"


8 janvier 2014
Éléonore Challine, Doctorante, Université Paris 1, HiCSA. ATER ENS Cachan, département Design

La photographie comme preuve. La question de l’image-document à travers l’exemple du Musée des photographies documentaires

Cette intervention aura pour but de confronter les discours de Léon Vidal sur la photographie comme « preuve testimoniale » avec les images reçues par les dons faits au Musée des photographies documentaires entre 1894 et 1900. La photographie peut-elle être une preuve ? Et si oui, dans quelles conditions ? Nous proposerons une analyse resserrée de quelques images de ce corpus des dernières années du XIXe siècle pour poser la question du « documentaire » en photographie.

15 janvier 2014
Julie Jones, Docteur en Histoire de l’art, Université Paris 1. Chargée de recherche au Cabinet de photographie, Centre Pompidou, Paris

Le réalisme à l’extrême ou les contradictions de la « straight photography » américaine : l’œil clinique de Frederick Sommer et les « tableaux de guerre » d’Edward Weston (1930-1945)

La première partie du XXe siècle est marquée, aux États-Unis, par le développement d’un modernisme photographique « puriste », visant à un rendu exact de la réalité. Cette tendance est perceptible aussi bien chez les photographes documentaires engagés que chez ceux revendiquant une indépendance artistique. Les œuvres réalisées par ces derniers suscitent néanmoins de nombreux paradoxes et contradictions avec les positions théoriques défendues. Deux ensembles d’œuvres emblématiques de ces ambiguïtés seront ici analysés.

22 janvier 2014
Laetitia Barrère, Docteur en Histoire de l’art, Université Paris 1, HiCSA

La photographie documentaire : entre art et témoignage social

Cette intervention se propose d’étudier les différentes conceptions de la photographie documentaire qui se sont succédées durant les années 1930 et 1940 aux États-Unis. Seront abordées les notions de modernisme documentaire, de documentaire social et de photoreportage. Une attention particulière sera accordée aux expositions fondatrices de Walker Evans (1938), d’Helen Levitt (1943) et d’Henri Cartier-Bresson (1947) présentées au Museum of Modern Art de New York.

29 janvier 2014
Valentina Grossi, Doctorante, EHESS, IMM-LIER, LHIVIC (Paris)

Producteurs d’images d’actualité entre « nature » et « culture » : une enquête ethnographique

Dans les sociétés modernes les images photographiques ont un statut ambigu. Elles sont décrites par certains comme « transparentes », dénoncées par d’autres comme « construites », tantôt rangées du côté de la « nature », tantôt de la « culture ». Dans une perspective issue de la sociologie des controverses, nous essayerons de ne pas trancher sur ce différend a priori, mais d’observer comment certains acteurs – des producteurs d’images photojournalistiques – mobilisent ces catégories descriptives au cours de leur travail. À partir d’une enquête ethnographique dans une agence de presse, nous observerons à quels moments des photographes, éditeurs et journalistes décrivent et agissent sur les photographies en tant qu’images construites, et, au contraire, quand ils prennent en compte leur rapport avec le « réel ».

5 février 2014
Conclusion

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Seminaire-La-photographie-et-le,4952.html