Accueil du site > Le Temps des Médias > 25 - De la nature à l’écologie > Scientifiques, télévision et écologie : entre vulgarisateur et lanceur d’alerte

25 - De la nature à l’écologie

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Michel Dupuy

Scientifiques, télévision et écologie : entre vulgarisateur et lanceur d’alerte

Le Temps des médias n° 25, Automne 2015, p. 182-199.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Le texte porte sur les relations entre les naturalistes et les médias, notamment la télévision. S’il existe une méfiance des scientifiques à l’égard des médias, ceci ne doit pas occulter leur engagement à différents niveaux allant du consultant au lanceur d’alerte, voire en participant à la création de films documentaires au nom d’une croyance, parfois naïve, en la toute puissance des médias et de la télévision en particulier. Cette influence ne s’exerce pas seulement par leur présence physique, mais également par le transfert d’un vocabulaire vers l’espace public comme les mots écologie et biodiversité au prix souvent d’une transformation de leur définition initiale. Cette présence des naturalistes à la télévision depuis les années 1950 a permis au public d’apprivoiser une nature sauvage.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Scientifiques-television-et.html

Sommaire du numéro