Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Juin 2018 > Réseaux

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

"Classes populaires en ligne"

Réseaux

Vol. 2-3, n° 208-209, 2018. Coord. : D. Pasquier

Que se passe-t-il quand un outil qui a été élaboré et d’abord utilisé par les classes moyennes et supérieures diplômées est approprié par des individus qu’on a souvent décrits comme les exclus de la révolution numérique ? C’est la question que pose ce dossier de Réseaux coordonné par Dominique Pasquier. Il y a de nombreux travaux sur Internet, mais ils s’intéressent d’abord aux usages avancés des plus diplômés. Il y a de nombreux travaux sur les classes populaires, mais ils prêtent une attention marginale à la pénétration des nouvelles technologies dans les populations qu’ils étudient. Pourtant, depuis une dizaine d’années, les inégalités sociales d’accès à Internet se sont largement résorbées. En France, entre 2006 et 2015, la proportion d’employés ayant une connexion Internet à domicile est passée de 51 à 88 %, celle des ouvriers de 38 à 83 % (rapport CREDOC 2015). Ces populations peu ou pas diplômées ont elles les mêmes utilisations de l’outil que les jeunes urbains très qualifiés sur lesquels se sont penchées jusqu’ici la plupart des recherches ? Rien n’est moins certain. Internet est un outil très polyvalent qui donne accès à des dispositifs socio techniques dotés d’une grande plasticité. Les usages en ligne de ces nouveaux venus sur le web ne doivent pas se mesurer à l’aune des pratiques innovantes d’internautes plus anciens. Ils font sens par rapport à un éthos social et des conditions de vie particulières. Internet ne fait pas partie de leur univers professionnel et ils s’y sont formés de façon autodidacte, avec plus ou moins de difficultés. Il peut être à la fois un puissant instrument d’ouverture sur le monde et d’entrée dans la société de connaissance et constituer une menace en bouleversant certains modes de vie. L’outil est là comme une opportunité à saisir et comme un risque à courir. Les recherches présentées dans ce dossier montrent que l’Internet des moins dotés n’est pas un Internet au rabais : il répond à des logiques propres, résout des problèmes particuliers, engendre des pratiques spécifiques.

En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-reseaux-2018-2.htm?WT.mc_id=RES_208
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Reseaux,7696.html