Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > Réinventer l’économie du journalisme. Ouest-France et Québecor, deux essais de transformation d’une pratique discursive et des modèles d’affaires des industries médiatiques à l’ère du numérique

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

ANCIAUX Arnaud : Réinventer l’économie du journalisme. Ouest-France et Québecor, deux essais de transformation d’une pratique discursive et des modèles d’affaires des industries médiatiques à l’ère du numérique

Thèse de doctorat (Université de Rennes 1, France) en sciences de l’information et de la communication et de Ph.D. (Université Laval, Québec) en communication publique. Soutenance le 25 juin 2014 à 15h à l’IEP de Rennes, salle du conseil (salle 17), 104 Boulevard de la Duchesse Anne, Rennes (accessible en vidéoconférence sur le campus de l’Université Laval, salle 1444 du pavillon La Laurentienne, à 9h, heure de Québec).

Membres du jury :
Philippe Bouquillion, Professeur – Université Paris 13 (LabSIC) / rapporteur
Nathalie Sonnac, Professeur – Université Paris 2 (CARISM) / rapporteur
Jean Charron, Professeur – Université Laval (GRMJ) / examinateur
François Demers, Professeur – Université Laval (CRISIS) / co-directeur de thèse
Thierry Pénard, Professeur – Université de Rennes 1 (CREM) / co-directeur de thèse
Denis Ruellan, Professeur – Université de Rennes 1 (CRAPE) / co-directeur de thèse

L’essor du journalisme à une échelle industrielle à partir du XIXe siècle s’est principalement construit sur la mise en rapport d’investissements et intérêts nombreux, remise en question dans le contexte de l’économie numérique. Ce travail de recherche veut contribuer à la compréhension des transformations contemporaines du journalisme en s’intéressant aux conditions d’existence matérielle de cette pratique de production discursive, aux changements qui se déploient dans les organisations médiatiques ainsi qu’aux stratégies et discours qui sont mobilisés. En France et au Québec, cette recherche porte sur deux groupes médiatiques, Ouest-France et Québecor, impliqués notamment dans la presse écrite et se saisissant des problématiques liées au numérique depuis le milieu des années 1990. Les modèles d’affaires des deux groupes et les intérêts des différents acteurs se voient modifiés, sans que le journalisme ne parvienne à assurer une autonomie économique. Sa position de subordination se voit renforcée dans les modèles et dispositifs progressivement déployés. Cette transformation en cours, au sein des groupes industriels, se construit alors autant au travers de changements organisationnels que dans et par le discours. Ce travail repose sur des approches empiriques croisées, permettant une analyse documentaire au sein et autour des deux groupes, ainsi qu’une analyse du discours, fondée notamment sur des entretiens avec des dirigeants, cadres et travailleurs de l’information. Au croisement de ces approches, c’est la transformation du journalisme et de son économie qui apparaît, non comme un objectif à venir, mais comme un processus à l’œuvre. Déployant ses priorités, elle se construit autant dans les investissements que les discours, et laisse des traces qui sont l’objet de ce travail doctoral.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Reinventer-l-economie-du.html