Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Novembre 2010 > RTL, Histoire d’une radio populaire, de Radio Luxembourg à RTL.fr

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

MARÉCHAL Denis

RTL, Histoire d’une radio populaire, de Radio Luxembourg à RTL.fr

Paris, nouveau monde éditions, 2010, 560 p., 25 euros.

La plus ancienne des grandes radios généralistes, en tête des audiences malgré les soubresauts du paysage médiatique, est aussi celle dont l’histoire – mouvementée – demeure la plus méconnue. Radio Luxembourg apparaît en 1933, grâce à un émetteur luxembourgeois, des capitaux français, des programmes européens, et de la publicité rédigée par Robert Desnos ! En mai 1940, la station se voit contrainte de céder son émetteur aux forces du IIIe Reich. Après-guerre, le poste privé triomphe avec ZappyMax, l’Abbé Pierre, Jean Nohain, Geneviève Tabouis, Jean Grandmougin. L’équipe dirigeante impulse une programmation mémorable (La famille Duraton, Reine d’un jour, Quitte ou double, des feuilletons radiophoniques, etc.). Mais la concurrence d’Europe n°1 et la télévision bouleversent peu à peu la donne.
1966 : Radio Luxembourg devient RTL, avec un nouvel état-major présidé par l’homme de presse Jean Prouvost. Son directeur, Jean Farran, installe Menie Grégoire, Léon Zitrone et Anne-Marie Peysson à l’antenne. Des années 1980 à la fin des années 1990, Jacques Rigaud et Philippe Labro réussissent un parcours sans faute. L’éclosion des radios libres n’entrave pas la bonne marche d’une station au coeur de la culture de masse. Un effritement de l’audience provoque un accident industriel majeur : le renvoi de Philippe Bouvard, l’animateur des Grosses Têtes, à l’été 2000. Avec la perte de 2 millions d’auditeurs, ces derniers appliquent à la lettre le slogan « RTL, c’est vous » et obtiennent son retour.
Aujourd’hui, à la croisée des chemins malgré l’apparition de RTL.fr, ce média négligé des observateurs conserve une audience inégalée dans le temps et continue de façonner des générations d’auditeurs fidèles. Cette histoire sans parti pris explique les ressorts de cette saga aux multiples rebondissements souvent ignorés du public.

En savoir plus : http://www.nouveau-monde.net/
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/RTL-Histoire-d-une-radio-populaire.html