Accueil du site > Actualités > Recensions d’ouvrages > Médias - Communication > Ouvrage : Claire Artufel, Marlène Duroux, Nicolas Sarkozy et la communication (Éditions Pepper, 2006). Recension par Marie Lhérault.

Recensions d’ouvrages

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Ouvrage : Claire Artufel, Marlène Duroux, Nicolas Sarkozy et la communication (Éditions Pepper, 2006). Recension par Marie Lhérault.

À première vue, Nicolas Sarkozy et la communication n’est qu’un ouvrage de plus à rajouter à la longue bibliographie consacrée à l’actuel président de l’UMP. Pourtant, la caution de Jacques Gerstlé, qui a préfacé cette étude, suscite d’emblée la curiosité. Le professeur au département de science politique de l’université Paris I, également membre du Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne (CNRS) y voit un travail très documenté sur l’ascension du « power seeker » qu’est Nicolas Sarkozy. La grille d’analyse que proposent les auteurs leur permet en outre de confirmer leur réflexion sur les transformations de l’espace public politique qu’ils soumettent aux lecteurs en trois points : « le poids de l’information et son caractère persuasif tendent aujourd’hui à l’emporter sur la communication contrôlée par les professionnels de la politique » ; « c’est souvent sur les « considérations » stratégiquement transmises par l’acteur aux médias que le public va se faire une opinion plus ou moins vague de la situation » ; « enfin, l’observation montre que les professionnels de la politique souffrent lorsque la convergence entre l’information et la communication fait place à leur disjonction (…) »(p 13.).

Fort de ces repères, le lecteur peut ensuite s’enquérir de la minutieuse enquête menée par Marlène Duroux, journaliste et éditrice et Claire Artufel, consultante spécialisée en communication institutionnelle publique et en études d’opinion. Leur étude se présente en deux parties : l’une rend compte de leur enquête sur le parcours de Nicolas Sarkozy ; l’autre se veut plus analytique et se conclut par une réflexion plus générale sur l’espace public.

L’ouvrage nous restitue ainsi les ingrédients de la « recette Sarkozy » : les parcours et les profils de son équipe de communication parmi lesquels figure ou figurait – on ne sait plus – la désormais fameuse Cécilia ; la façon dont cette équipe contrôle l’agenda médiatique en créant l’événement tant par les actions politiques que par l’exposition de la vie privée de Nicolas Sarkozy ; la construction d’un discours entre bon sens et positions tranchées ; ou encore, la gestion de l’image d’un présidentiable.

Les auteurs mettent ensuite en exergue les rapports que Nicolas Sarkozy entretient avec les médias et qui conduisent à la surmédiatisation du ministre de l’intérieur, conjonction d’après les auteurs entre « une offre adaptée », « un vide politique » et « une attente médiatique ».

Dans une seconde partie, Claire Artufel et Marlène Duroux montrent comment l’homme politique optimise les stratégies de communication sans néanmoins « révolutionner » l’espace public.

Pour parvenir à leurs conclusions, les auteurs mêlent études quantitatives et qualitatives, analyses de discours et d’enquêtes d’opinion mais également entretiens avec des experts, des journalistes ou encore des communicants. L’ouvrage donne ainsi une foule d’éléments concrets qui viennent éclairer les choix stratégiques les plus récents de Nicolas Sarkozy.

Aussi, le principal reproche que l’on pourra faire à cet ouvrage, c’est de ne couvrir réellement que les quatre dernières années (2002-2006). Les auteurs le soulignent pourtant, Nicolas Sarkozy est entré, il y a plus de trente ans, en politique. Néanmoins, elles ne consacrent que quelques lignes de l’introduction et trois pages de leur première partie à l’avant 2002… Un choix stratégique, là encore, qui laisse malheureusement le chercheur sur sa faim.

Marie Lherault

Recension publiée dans Le Temps des médias, n° 7, hiver 2006-2007, p. 277-278.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Ouvrage-Claire-Artufel-Marlene.html

Dans la même rubrique