Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > Nains sans géants. Architecture décentralisée et services Internet.

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

MUSIANI Francesca : Nains sans géants. Architecture décentralisée et services Internet.

Soutenance le lundi 15 octobre 2012 à 14h 60, bd Saint-Michel - Paris.
Membres du jury : Valérie BEAUDOUIN, Directrice d’études (Télécom ParisTech)
Geoffrey C. BOWKER, Professeur (University of California at Irvine)
Massimiano BUCCHI, Professeur (Università degli Studi di Trento)
Alexandre MALLARD, Maitre de recherche (MINES ParisTech)
Cécile MéADEL, Professeure (MINES ParisTech) Dir. de thèse
Laurence MONNOYER-SMITH, Professeure (Université de technologie de Compiègne )

Si le concept de décentralisation est en quelque sorte inscrit dans le principe même de l’Internet, son urbanisme actuel n’intègre ce principe que de manière limitée. La recherche d’alternatives au mode dominant d’organisation des services basés sur Internet – une concentration autour de grands ensembles de serveurs sous le contrôle des “géants” du secteur – se poursuit, en quête d’efficacité et de durabilité. En cherchant les meilleures solutions, certains développeurs se retournent vers les qualités persistantes d’une ancienne technologie, le pair-à-pair (P2P), qui replonge dans la topologie de l’Internet pré-commercial, mettant à profit les ressources des « nains » du réseau – ses marges ou sa périphérie. Cette thèse explore l’approche distribuée et décentralisée de l’architecture technique des services Internet. Il s’agit de comprendre ce que dessine une architecture de réseau décentralisée du point de vue de l’articulation des acteurs et des contenus, de la répartition de responsabilités, de l’organisation du marché et de la capacité à exercer du contrôle, des formes d’existence et des rôles d’entités telles que les nœuds du réseau, ses usagers, ses unités centrales. Ce travail analyse sous quelles conditions un réseau qui répartit à ses marges la responsabilité de son propre fonctionnement, et qui suit un modèle non hiérarchisé ou hybride, peut se développer dans l’Internet d’aujourd’hui. La thèse suit les développeurs de trois services Internet – un moteur de recherche, un service de stockage et une application pour le streaming vidéo – construits sur un modèle de réseau décentralisé, les collectifs d’usagers pionniers qui se développent avec ces services, et ponctuellement, les arènes politiques où l’on discute de l’organisation et de la gouvernance de l’Internet à moyen et long terme.

Even if the concept of decentralization is embedded to some extent at the very core of the Internet, today’s “network of networks” integrates this principle only partially. The dominant organizational model for Internet-based services involves large clusters of servers controlled by the "giants" of the IT sector. The search for alternatives is in progress, aiming at different ways to achieve effectiveness and sustainability. In this quest, a number of developers look back to the evergreen qualities of a relatively old technology, peer-to-peer (P2P), that leverages the socio-technical resources of the network’s "dwarfs" - its periphery or "edge" - in a way that is, in fact, closer to the pre-commercial Internet. This dissertation explores the distributed and decentralized approach to the technical architecture of Internet-based services. It illustrates the co-shaping of a decentralized network architecture and of several different dynamics : the articulation between actors and contents, the allocation of responsibilities and the capacity to exert control, the organization of the market, the forms of existence and role of entities such as the nodes of a network, its users, its central or coordinating units. This work analyses the conditions under which a network that structures itself according to a non-hierarchical or hybrid model, and delegates the responsibility of its functioning to its edge, can develop and thrive in today’s Internet. The dissertation follows the developers of three Internet services - a search engine, a storage service and a video streaming application - built on primarily decentralized network models ; it also follows the collectives of pioneer users developing with these services, and selectively, the political venues where the Internet’s medium- and long-term organization and governance are discussed.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Nains-sans-geants-Architecture.html