Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > « Morphogénèse du héros dans les séries policières américaines (1968 – 2008) »

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Monika Siejka : « Morphogénèse du héros dans les séries policières américaines (1968 – 2008) »

Membres du jury :
Francis BALLE, Professeur des Universités Emérite, à l’Université Paris II Panthéon-Assas – Rapporteur
Marc ROLLAND, Professeur des Universités, à l’Université du Littoral Côte d’Opale – Dunkerque – Rapporteur
Sylvie DALLET, Professeur des Universités, HDR, à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée rattachée au laboratoire CHCSC de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directrice de thèse
Françoise HACHE-BISSETTE, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur
Yannick LEBTAHI, Maître de Conférences, à l’Université Lille 3 – Villeneuve-d’Ascq – Examinateur

Discipline :
Sciences de l’information et de la communication

Date :
Le lundi 23 novembre 2015 à 14h30

Lieu :
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Bâtiment d’Alembert - Salle des thèses 5/7 Boulevard d’Alembert 78280 Guyancourt

Résumé : A l’instar de Shéhérazade qui devait tenir le Sultan en haleine afin de survivre, les séries télévisées policières se doivent de capter l’attention du téléspectateur afin de connaître plusieurs saisons. Nous questionnons les multiples morphogénèses des héros des séries policières américaines qui ont rencontré un grand renouvellement stylistique et un succès mondial entre 1968 et 2008 autour de la promesse de justice du héros policier. Nous interrogeons les transformations des modes de construction et de réception interactives du héros provoquées par la montée en puissance des réseaux sociaux. A la différence du Sultan qui était assujetti à sa conteuse, le téléspectateur ne participerait-il pas dorénavant à la construction de la représentation du héros non sans projeter sa propre intimité ?

Abstract : Just like Scheherazade, from The Arabian Nights, who had to hold the Sultan spellbound in order to survive, police television series must capture the attention of the viewer for several seasons. We question the multiple morphogenesis of heroes in American police series produced with great stylistic renewal and worldwide success between 1968 and 2008. The ongoing theme is the promise of justice by the policeman hero. We investigate the transformations of reception and construction modes of the hero provoked by the rise of social networks. Unlike the Sultan, who had to follow the storyteller, is the viewer now participating in the construction of the representation of the hero, projecting into it his own intimacy ?

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Morphogenese-du-heros-dans-les.html