Accueil du site > Actualités > A la Une > > Lundi de l’Ina, "Féminisme, vidéo et détournement", Paris, 7 mars 2016

A la Une

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Lundi de l’Ina, "Féminisme, vidéo et détournement", Paris, 7 mars 2016

1975 a été déclarée « Année Internationale de la Femme » par l’ONU, en réponse aux mouvements féministes internationaux. Antenne 2 choisit de clore l’année avec une émission humoristique : « Encore un jour et l’Année de la femme, ouf ! c’est fini ». Bernard Pivot en est le présentateur et Françoise Giroud, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée de la Condition féminine, en est l’invitée principale, avec, autour d’elle, de « fieffés misogynes ».

Delphine Seyrig, Carole Roussopoulos, Ioana Wieder, Nadja Ringart enregistrent l’émission, la détournent et en font une œuvre féministe et polémique au moyen d’un dispositif de vidéo légère : « Maso et Miso vont en bateau ». Ce film militant va rapidement devenir un classique explosif de la vidéo féministe, entré en 2012 dans les collections du Musée national d’Art moderne du Centre Pompidou.

Télévision et vidéo militantes, emploi et réemploi de documents, making-of d’une œuvre muséale… nous nous intéresserons à l’histoire de cette vidéo aux statuts changeants et la confronterons à différentes archives et témoignages issus des collections de l’Ina.

Avec la participation d’Ioana Wieder et Nadja Ringart, d’Hélène Fleckinger (chercheuse à l’Université Paris 8, spécialiste de la vidéo militante) et d’Elisabeth Lebovici, historienne et critique d’art. La discussion sera animée par Catherine Gonnard, documentaliste multimédia à l’Ina.

---

Soirée suivie d’un cocktail

---

Entrée libre sur inscription : inatheque@ina.fr

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Lundi-de-l-Ina-Feminisme-video-et.html