Accueil du site > Ressources > Ouvrages de référence > Les mutations du journalisme en France et au Québec, actes du séminaire franco-québecois organisé par l’Institut français de presse

Ouvrages de référence

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

RIEFFEL Rémy, WATINE Thierry (dir.), Les mutations du journalisme en France et au Québec, actes du séminaire franco-québecois organisé par l’Institut français de presse, Paris, Editions Panthéon Assas, 2002.

Les transformations qui touchent la profession de journalistes sont aujourd’hui l’objet d’études attentives de la part de nombreux chercheurs. Les constats portés à ce sujet en France sont globalement convergents : emprise croissante des impératifs commerciaux et de la logique marchande, accélération de la vitesse de circulation des informations sous l’effet des nouvelles technologies, essor simultané de la spécialisation et de la polyvalence, relatif manque de crédibilité de la profession aux yeux de l’opinion. Cet ouvrage a pour ambition de sortir du cadre strictement hexagonal de ces diagnostics et de comparer l’évolution du journalisme en France et au Québec. Mêlant analyses théoriques et études empiriques, des sociologues, des historiens, des juristes et des politistes ont croisé leurs approches pour mieux décrypter les mutations qui ont affecté et qui affectent la profession des deux côtés de l’Atlantique. Deux angles d’étude ont été privilégiés : d’abord, l’analyse des modifications de l’identité professionnelle des journalistes et plus particulièrement des problèmes liés à leur statut, à leur compétence, à leur style d’écriture et à leurs parcours ; ensuite, l’examen des changements de leurs pratiques professionnelles à travers l’exemple du journalisme politique et du journalisme dit culturel. Cet essai de comparaison met certes en lumière des similitudes dans l’évolution récente du journalisme en France et au Québec, mais permet aussi de repérer un certain nombre de différences tenant principalement aux caractéristiques culturelles propres à chaque pays. Il laisse également entrevoir la diversité des perspectives théoriques et des approches méthodologiques mobilisées par les chercheurs français et québécois pour aborder l’étude du journalisme. Il offre, en fin de compte, l’occasion de gagner en finesse d’analyse et de compréhension des mutations de cette profession aujourd’hui sur le devant de la scène sociale.
En savoir plus : http://www.u-paris2.fr/1165863607973/0/fiche___document/&RH=1202474823479
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Les-mutations-du-journalisme-en.html