Accueil du site > Actualités > Comptes rendus > Colloque : L’Humanité de Jaurès à nos jours, Bibliothèque nationale de France, 1er - 2 avril 2004 > Les dessins sont des armes de combat ! Les dessins anti-américains dans L’Humanité des années cinquante

Comptes rendus

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Christian Beuvain

Les dessins sont des armes de combat ! Les dessins anti-américains dans L’Humanité des années cinquante

Dans le moment de l’anti-américanisme communiste des années cinquante, que l’on peut cerner comme un territoire de pratiques propagandistes multiples, le dessin de presse (portraits charges, caricatures …) de L’Humanité ne constitue-t-il pas un espace d’élaboration d’un imaginaire partisan particulier ? Par delà une ré-appropriation de procédés puisés dans la culture visuelle des mouvements ouvriers et révolutionnaires du 19e siècle et de la première moitié du 20e ainsi que dans un patrimoine national ô combien exalté, peut-on constater une construction novatrice de symboles et de référents directement liés au contexte de la guerre froide ? De toutes les manières, un discours iconographique fortement passionnel se donne à voir et à lire entre les années 1947 et 1954, dont il convient de retracer la naissance, l’apogée et le reflux.

Nous tenterons également d’aborder les itinéraires de quelques-uns de ces producteurs d’images, la place qu’ils occupent dans le quotidien qui emploie leur talent particulier, afin de déterminer leur rôle dans la construction d’un système de représentation mobilisateur, qui apparaît comme une part non négligeable de l’identité communiste, et donc de la culture communiste, de ces années-là .

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Les-dessins-sont-des-armes-de.html