Accueil du site > Ressources > Ouvrages de référence > Les anonymes à la radio. Usages, fonctions et portée de leur parole

Ouvrages de référence

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

DELEU Christophe, Les anonymes à la radio. Usages, fonctions et portée de leur parole, Bruxelles, INA / De Boeck, 2006.

La parole de l’anonyme se fait de plus en plus entendre à la radio, créant l’impression que ses responsables poursuivent une logique citoyenne en accueillant "Monsieur tout le monde" dans la sphère médiatique. Simultanément, la radio obéit à une “logique d’audience” : séduire l’auditeur par une parole spectaculaire. Analysant ce paradoxe, l’auteur s’intéresse aux stratégies des responsables des médias et aux dispositifs de don de parole qu’ils mettent en place. Son étude retrace l’histoire de la parole de l’anonyme à la radio : les premières participations (jeux, radios-crochets), l’apport d’Europe 1 dans les années 50 et 60, l’influence de Mai 68, l’apparition des divans radiophoniques (Ménie Grégoire), le rôle fondamental des radios libres, l’émergence de la libre-antenne dans les années 90 et l’omniprésence de l’interactivité aujourd’hui... Pour illustrer son propos, l’auteur analyse plus particulièrement une dizaine d’émissions dont entre autres « là-bas si j’y suis » de Daniel Mermet, « Allô Macha », « Lovin’Fun », « Les Auditeurs ont la parole »…
En savoir plus : http://universite.deboeck.com/livre/?GCOI=28011100323350
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Les-anonymes-a-la-radio-Usages.html

Mots clés