Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Avril 2013 > Le pouvoir en actes Fonder, dire, montrer, contrefaire l’autorité

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Livret de l’exposition

Le pouvoir en actes Fonder, dire, montrer, contrefaire l’autorité

Paris, Archives nationales, 2013.

A l’origine de ce projet (...), réside la conscience d’une équation à plusieurs termes, unissant autorité, acte, authentique et archives. Du maintien de cette équation dépend, précisément, la pérennité de ses termes. Il incombe donc au pouvoir d’en assurer la viabilité : très directement, en amont, lorsque lui revient l’acte de fonder (y compris de fonder les actes consignant l’expression de cette fondation), puis, au prix de médiations dont il est censé conserver le contrôle, tout au long d’une chaîne de délégations qui assure la transmission de ces actes et leur mise en œuvre. En aval se trouvent les Archives et les archivistes, puissances autorisantes a posteriori, puisque il leur appartient de préserver mais plus encore de produire l’authentique aux utilisateurs – administrations, chercheurs – qui en font la demande Pour comprendre l’importance qu’accorde la puissance souveraine à la mise en œuvre de tels dispositifs, il est essentiel de revenir aux actes eux-mêmes. L’enjeu consistait à montrer, par la présentation de pièces spectaculaires et parlantes et le recours à des outils de médiation audiovisuelle diversifiés (diaporamas, enregistrements, films, animations), comment l’acte, futur document d’archives, constitue la manifestation par excellence du pouvoir souverain. Il contribue en effet à fonder l’autorité, en la nommant, en l’articulant aux notions connexes qui décrivent l’exercice du pouvoir – auctoritas/potestas, i : l’autorité et l’exécution de ses commandement, pleine puissance et souveraineté – des temps mérovingiens, où se généralise l’emploi du mot d’auctoritas pour désigner l’acte lui-même, jusqu’à l’époque contemporaine qu’inaugure, en France, le transfert de la souveraineté, du roi à la Nation, et qui fonde comme principe constitutionnel l’autorité dans le peuple.

En savoir plus : http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/musee/exposition-le-pouvoir-en-actes.html
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Le-pouvoir-en-actes-Fonder-dire.html