Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > Le discours de meeting électoral : rituel d’affrontement, médiatisations, communication politique. Analyse du discours de meeting électoral pour l’élection présidentielle française (2002, 2007, 2012)

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Raphaël Haddad : Le discours de meeting électoral : rituel d’affrontement, médiatisations, communication politique. Analyse du discours de meeting électoral pour l’élection présidentielle française (2002, 2007, 2012)

Thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication (UPEC). mercredi 4 janvier 2017 à 14h à l’Université Paris-Est Créteil, salle 301 – 3e étage – Site "Pyramide" (80, av. du Général de Gaulle, Créteil, métro Créteil-L’Échat).

Membres du jury :
Ruth AMOSSY, professeure à l’Université de Tel-Aviv, examinatrice
Paula COSSART, maîtresse de conférences à l’Université Lille III, examinatrice
Marlène COULOMB-GULLY, professeure à l’Université Toulouse II, rapportrice
Christian LE BART, professeur à l’Université Rennes I, rapporteur
Jean-Marc LEBLANC, Maître de conférences à l’Université Paris-Est Créteil, examinateur
Caroline OLLIVIER-YANIV, professeure à l’Université Paris-Est Créteil, directrice

Cette recherche porte sur un ensemble de déterminismes et contraintes d’ordre symbolique (rituel, endossement progressif du rôle présidentiel, transcendances mobilisables, impératifs scénographiques) et sociopolitique (trajectoires individuelles, rôle des appareils partisans, évolution des publics, interaction avec les autres compétiteurs et compétitrices, transformation des médias) qui pèsent sur le discours de meeting pour l’élection présidentielle française. « Le changement c’est maintenant », « Ensemble, tout devient possible », « Prenez le pouvoir » : alors que la campagne pour l’élection présidentielle vient placer en son cœur cette promesse fondamentale de « transformation du réel », ce qui pourrait laisser croire en une grande liberté énonciative des locuteurs et des locutrices, nous montrons ici qu’à l’inverse le discours de meeting électoral se trouve extraordinairement contraint et déterminé, que chaque candidat ou candidate doit se conformer à un faisceau d’attendus discursifs tacites, tout en répondant aux impératifs de renouvellement de messages inhérent à tout processus de légitimation politique par le discours. Voici résumée en quelques lignes la vocation de ce travail, fondé sur l’exploration lexicométrique menée avec le logiciel d’analyse de données textuelles Lexico 3, puis l’interrogation argumentative, pragmatico-énonciative et ponctuellement narrative d’un corpus composé de quatre-vingt-seize discours de meeting électoral, tenus lors de périodes de campagne dites « officielles », par les candidates et les candidats en lice pour les élections présidentielles de 2002, 2007, 2012 en France.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Le-discours-de-meeting-electoral.html