Accueil du site > Ressources > Ouvrages de référence > Le Canard enchaîné, ou les fortunes de la vertu. Histoire d’un journal satirique, 1915-2000

Ouvrages de référence

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

MARTIN Laurent, Le Canard enchaîné, ou les fortunes de la vertu. Histoire d’un journal satirique, 1915-2000, Paris, Flammarion, 2001.

Le Canard enchaîné est né en 1915. C’était au temps de Poincaré, de Joffre et de Mistinguett, de la Première Guerre que l’on qualifia de mondiale, le temps des De Dion Bouton et de Blériot, des canotiers et des bandes molletières. Quatre-vingt-cinq ans plus tard, tout cela a disparu mais le Canard est toujours là et il se porte bien. Toutefois, en dépit de son ancienneté, de ses centaines de milliers de lecteurs et de son statut d’institution nationale, il restait l’un des titres les plus mal connus de la presse française. Ce livre, résultat d’un travail de six années, est en effet le premier qui retrace l’histoire du célèbre hebdomadaire satirique. Jamais auparavant n’avait été réunie une telle somme d’informations sur tous les aspects de la vie de ce journal pas comme les autres. L’auteur s’est intéressé non seulement aux prises de position du Canard enchaîné sur tous les événements majeurs qui ont jalonné le siècle, mais aussi aux générations de journalistes qui se sont succédé dans ses locaux, aux lecteurs trop souvents oubliés, enfin à l’entreprise elle-même grâce à des documents inédits. Ainsi se trouve éclairci le mystère d’une identité farouchement préservée à travers trois Républiques et deux guerres mondiales.
En savoir plus : http://editions.flammarion.com/Albums_Detail.cfm?ID=18391&levelCode=home
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Le-Canard-enchaine-ou-les-fortunes,1674.html

Mots clés