Accueil du site > Le Temps des Médias > 19 - Amour toujours... > La valorisation du fonds photographique Hans Steiner (1907-1962) : les enjeux d’un partenariat institutionnel, scientifique et médiatique

19 - Amour toujours...

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Philippe Kaenel, François Vallotton

La valorisation du fonds photographique Hans Steiner (1907-1962) : les enjeux d’un partenariat institutionnel, scientifique et médiatique

Le Temps des médias n°19, Automne 2012, p. 267-278.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Le photoreporter Hans Steiner (1907-1962) a récemment fait l’objet d’une exposition itinérante et d’une publication de référence, issues d’un partenariat entre l’Université de Lausanne et le Musée de l’Elysée (Lausanne) qui possède plus de 100 000 œuvres de Steiner (tirages d’époque, négatifs, diapositives ainsi que 7 500 planches cartonnées thématiques...). Le tout a été mis en ligne et complété par le dépouillement de plus d’un millier de reportages dans la presse illustrée helvétique. Ce corpus numérisé contribue à la relecture et à la « réimagination » de l’histoire sociale, politique et culturelle de la Suisse entre 1930 et 1960. Il permet de suivre le parcours de la photographie, du négatif à l’imprimé. Le terme de « redécouverte » a été associé avec récurrence à ce projet de valorisation de l’œuvre photographique de Steiner. Mais comment juger de la « valeur » d’un photographe très présent en son temps et « oublié » par l’historiographie ? Comment opérer une révision sans tomber dans le révisionnisme ? Tout travail de recherche académique produit une plus-value, surtout lorsqu’il est associé à une plateforme muséale et électronique...

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-valorisation-du-fonds.html

Sommaire du numéro