Accueil du site > Ressources > Ouvrages de référence > La société et son double, une journée ordinaire de télévision

Ouvrages de référence

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

MACÉ Eric, La société et son double, une journée ordinaire de télévision, Paris, INA / Armand Colin, 2006.

Il est un monde dont les occupations majeures sont la sexualité et le crime, les affaires de famille et le travail. Où les femmes sont volontiers intrigantes, les ouvriers fourbes, les non-Blancs vindicatifs. Mais où fort heureusement l’homme blanc de classe moyenne est surreprésenté et où les ressortissants des groupes subalternes sont par chance toujours minoritaires... Ce monde étrangement familier, plutôt cynique et désenchanté, parfois drôle et en tout cas résolument conservateur, c’est celui que nous représente à flot continu la télévision, la nôtre. Eric Macé s’est livré en ethnologue à une étonnante expérience : la mise à plat et la description d’une journée ordinaire de télévision diffusée en France. Le bilan est édifiant. Ce conservatisme, l’auteur le montre, n’est en rien forcé par la dictature de l’audimat . Il témoigne d’abord et avant tout du sous-investissement créatif dans les médiacultures qui est l’un des aspects les moins glorieux de l’exception culturelle française... Il traduit aussi la faible capacité de la société française à envisager autrement qu’à travers des prismes déformants, voire inversés, les profondes transformations sociales et culturelles qu’elle connaît depuis vingt ans. Délibérément post-critique, cet ouvrage est exemplaire d’une nouvelle approche anthropologique des médiacultures à portée.
En savoir plus : http://www.evene.fr/livres/livre/eric-mace-la-societe-et-son-double-20998.php
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-societe-et-son-double-une.html

Mots clés