Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > La revue Fontaine (1938-1947). Inscription d’une revue littéraire algéroise dans le paysage intellectuel français et mutations du champ littéraire dans la période 1934-1950.

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

VIGNALE François : La revue Fontaine (1938-1947). Inscription d’une revue littéraire algéroise dans le paysage intellectuel français et mutations du champ littéraire dans la période 1934-1950.

Thèse d’histoire contemporaine (UVSQ). Soutenance le lundi 22 novembre 2010 à 14h à l’Université de Versailles Saint Quentin-en-Yvelines, Bâtiment d’Alembert – Salle des thèses (2ème étage), 5-7, Boulevard d’Alembert, 78 280 Guyancourt.
Membre du jury : Emmanuelle LOYER, Professeur des Universités, à Sciences Po, Paris – Rapporteur ; François VALLOTTON, Professeur des Universités, à l’Université de Lausanne, Suisse – Rapporteur ; Henri BEHAR, Professeur Emérite, à l’Université de Sorbonne Nouvelle Paris III, Paris – Examinateur ; Christian DELPORTE, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur ; Jean-Yves MOLLIER, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Directeur de thèse).

Fondée à Alger en 1938 par Charles Autrand et Max-Pol Fouchet, Fontaine, modeste revue de littérature et de poésie connaît un destin exceptionnel en raison de son attitude de refus de l’armistice proclamé dès l’été 1940 et de la constitution d’un réseau de collaborateurs qui rassemble l’ensemble de la Résistance intellectuelle au point de dominer le champ littéraire pendant l’Occupation. Il s’agit ici de mettre au jour les mécanismes internes et externes qui ont permis la réussite d’un projet littéraire singulier. Il s’agit également de replacer la revue dans son environnement et dans le champ littéraire en s’interrogeant sur le rôle décisif des circonstances. Il s’agit enfin de revenir sur les raisons de sa disparition dans un climat politique normalisé.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-revue-Fontaine-1938-1947.html