Accueil du site > Le Temps des Médias > 25 - De la nature àl’écologie > La « médiatisation  » de l’insalubrité industrielle : un espace public de débats progressivement étouffé, 1770-1810

25 - De la nature àl’écologie

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Thomas Le Roux

La « médiatisation  » de l’insalubrité industrielle : un espace public de débats progressivement étouffé, 1770-1810

Le Temps des médias n° 25, Automne 2015, p. 34-51.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

À partir de la fin du xviiie siècle, la relation que la présence industrielle entretient avec l’environnement urbain est âprement débattue dans l’espace public. Des revues spécialisées ou encore le premier quotidien de France, le Journal de Paris, offrent à leurs lecteurs de nombreuses informations sur la présence de l’industrie en ville et les appellent à débattre, notamment relativement à ses nuisances. Le gouvernement, quant à lui, se sert des nouveaux médias pour conquérir le soutien de l’opinion publique sur son action en faveur de la salubrité. Toutefois, ce premier moment de « médiatisation » est stoppé par la Révolution. Après 1800, et notamment à cause de nombreuses protestations de citadins face à l’industrialisation, l’administration parvient à cantonner la question à sa sphère purement administrative. Après avoir montré l’émergence des débats, cet article s’attachera à expliquer l’occultation de la question dans la sphère publique.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-mediatisation-de-l-insalubrite.html

Sommaire du numéro