Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > La médiatisation d’Andreï Tarkovski en France (1962-1987)

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

PLANCHARD Nicolas : La médiatisation d’Andreï Tarkovski en France (1962-1987)

Thèse d’histoire contemporaine (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines). Soutenance le lundi 6 décembre 2010 à 15h à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Bibliothèque universitaire, salle de l’auditorium (47 boulevard Vauban, 78047 Guyancourt).
Membres du jury : Isabelle VEYRAT-MASSON, Directrice de recherche, CNRS ; Antoine de BAECQUE, Professeur, Université de Paris Ouest, Nanterre ; Christian DELPORTE, Professeur, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directeur de thèse ; Marie-Pierre REY, Professeur, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Caroline MOINE, Maître de Conférences, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Apparue sur la sphère médiatique en 1962 avec le Lion d’or de Venise pour L’Enfance d’Ivan, la carrière d’Andreï Tarkovski a bénéficié de la fidélité des journalistes français. Alors que les autorités soviétiques privent régulièrement ses films de compétition officielle à Cannes (Andreï Roublev, Le Miroir, Stalker), les médias défendent à la fois la qualité de son oeuvre et la liberté artistique. Tandis que ses films sont publiquement attaqués en URSS, la participation de Tarkovski au journal télévisé d’Yves Mourousi en 1978 traduit bien un décalage médiatique. Lorsque Tarkovski passe à l’Ouest et milite pour faire sortir son fils d’URSS, ces mêmes journalistes tentent de mobiliser l’opinion sur un drame familial. Dans un contexte de Guerre froide, les médias français rapportent autant une filmographie spirituelle qu’une affaire humanitaire. A la mort du cinéaste en 1986, la presse salue la carrière exemplaire d’un artiste qui a su résister aux pressions idéologiques.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-mediatisation-d-Andrei.html