Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > La guerre en Bosnie-Herzégovine dans la presse européenne

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

GUNEN Berna : La guerre en Bosnie-Herzégovine dans la presse européenne

Thèse de doctorat (IEP de Paris) soutenue le 16 septembre 2011
Membre du jury :
Christian Delporte, Reneo Lukic, Pierre Mélandri, Maurice Vaïsse (directeur de recherche)

La thèse porte sur la guerre en bosnie, qui eut lieu entre avril 1992 et décembre 1995, et la perception et la diffusion de cette guerre par la presse européenne. le travail essentiel consiste à l’analyse des commentaires et des éditoriaux publiés dans les presses française, britannique et allemande entre 1991 et 1995. on consultera les journaux suivants : le figaro et le monde pour la france ; the guardian et the times pour la grande-bretagne ; frankfurter allgemeine zeitung et süddeutsche zeitung pour l’allemagne. l’ambition est de prouver que l’intense couverture de la guerre en bosnie ne montre pas nécessairement une bonne compréhension et interprétation de celle-ci par les commentateurs. au contraire, ces derniers se sont montrés arrogants sinon ignorants. la presse réagit aux symptômes de la guerre tandis qu’elle ignora, ou pire, déforma ses causes et ses dynamiques. les vieux préjugés envers les balkans firent que les commentaires soient pleins d’erreurs factuelles, de faux mythes et d’incohérences. de plus, les commentateurs, eurocentriques, traitèrent la guerre en bosnie comme si celle-ci n’était qu’un ‘papier de tournesol’ qui confirmerait ou désavouerait l’existence de l’europe de maastricht, sans se demander ce dont les bosniens avaient vraiment besoin ou ce qu’ils demandaient concrètement à la communauté internationale. l’eurocentrisme et l’agitation intense mais confuse de la presse aboutirent à la caricaturisation du conflit, ce qui contribua sûrement à la pérennisation des vieux préjugés parmi les lecteurs. la thèse ainsi confirmera que le vrai danger ne réside pas dans la médiatisation des événements, mais dans la caricaturisation de ceux-ci.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-guerre-en-Bosnie-Herzegovine.html