Accueil du site > Le Temps des Médias > 08 - Le Tour du monde. Médias et voyages > La double vue. Sur le voyage en Égypte (1869) de Théophile Gautier

08 - Le Tour du monde. Médias et voyages

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Sarga Moussa

La double vue. Sur le voyage en Égypte (1869) de Théophile Gautier

Le Temps des médias n°8, printemps 2007, p.34-55

Cet article montre d’abord la dialectique paradoxale qui est à l’œuvre dans ces pages de Gautier sur l’àgypte (1870) où la peinture orientaliste sert à authentifier le regard du voyageur qui, de son côté, tend à esthétiser le paysage oriental. On examine ensuite le commentaire que fait Gautier du célèbre tableau de Marilhat, La Place de l’Esbekieh (1833), tableau qui lui sert à superposer deux visions du Caire, pour opposer l’image « réaliste » d’une capitale envahie par la modernité occidentale à celle, picturale, d’une ville encore proche de la nature. Ce faisant, Gautier délégitime la présence française en àgypte, alors même qu’en tant qu’invité, il est censé contribuer à célébrer le canal de Suez construit par F. de Lesseps. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-double-vue-Sur-le-voyage-en.html

Sommaire du numéro