Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > La construction des pratiques informationnelles par le(s) public(s) des médias. Trajectoire biographique, parcours de pratique, culture informationnelle médiatique.

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

GOASDOUÉ Guillaume : La construction des pratiques informationnelles par le(s) public(s) des médias. Trajectoire biographique, parcours de pratique, culture informationnelle médiatique.

Soutenance le mardi 11 décembre à 9 heures (12 place Panthéon (Paris, 5e), salle des actes).

Membres du Jury :
Josiane Jouët : Professeure des Universités (Paris 2)
Brigitte Le Grignou : Professeure des Universités (Paris 9) rapporteur
Dominique Pasquier : Directrice de recherche CNRS (ENST) rapporteur
Rémy Rieffel : Professeur des Universités (Paris 2) directeur

Pourquoi les individus s’informent et comment en arrivent-ils à consommer certains types d’actualités et de médias au cours de leur vie ? À partir de ces questionnements nous avons interrogé quarante-six personnes aux profils contrastés pour mettre en parallèle les trajectoires biographiques et les parcours de pratiques informationnelles médiatiques. La première partie traite de la socialisation aux médias en pointant l’influence de la classe sociale, de la famille, du sexe et du rapport à l’école et à la lecture. Sont également mis en avant le rôle des études supérieures (durée et filière) et le niveau de politisation. Dans la deuxième partie nous interrogeons la compétence politique, les contextes de consommation et les capacités techniques. Un développement est spécialement consacré à l’incidence d’une « culture informationnelle médiatique » dans le processus individuel d’appropriation des actualités. Ce travail contribue également aux réflexions méthodologiques qui concernent l’étude des publics des médias, de la politisation et des usages des technologies de l’information et de la communication (TIC). Les résultats invitent à appréhender le niveau d’instruction et la position sociale comme les principaux facteurs explicatifs des comportements informationnels.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-construction-des-pratiques.html