Accueil du site > Le Temps des Médias > 16 - Espionnage > La France, une grande puissance ? Le tardif réveil de l’espion français au cinéma

16 - Espionnage

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Yannick Dehée

La France, une grande puissance ? Le tardif réveil de l’espion français au cinéma

Le Temps des médias n°16, Printemps 2011, p. 86-99.

Des années 1970 ànos jours, le film d’espionnage àla française reste un genre peu productif qui met en scène une France terrain d’affrontement de la CIA et du KGB, peu gênés par un contre-espionnage français aux moyens limités (années 1970). Les séquelles du terrorisme d’extrême gauche font leur apparition dans les intrigues des années 1980. Les années 1990-2000 marquent un renouveau du genre, axé sur les nouveaux dangers de l’après-guerre froide, esquissant une fragile affirmation des services français sur la scène internationale. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/La-France-une-grande-puissance-Le,3394.html

Sommaire du numéro