Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > L’environnement dans les radios généralistes : une analyse comparée des cadres discursifs des journaux parlés béninois

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

ASSOGBA Henri : L’environnement dans les radios généralistes : une analyse comparée des cadres discursifs des journaux parlés béninois

Thèse en sciences de l’information et de la communication. Soutenance le lundi 28 juin 2010 à 14h à l’Université Jean-Moulin Lyon 3, site de la Manufacture des Tabacs (6, Cours Albert Thomas, 69008 Lyon), salle 103. Contact : olgahenri@hotmail.fr
Membres du jury : M. Jean-Pierre Esquenazi, Professeur des Universités (Directeur de recherche) ; M. Jean-Jacques Cheval, Professeur des Universités (Bordeaux 3) ; M. Jean-Michel Utard, Professeur des Universités (Strasbourg) ; Me Charles Moumouni, LLD, Professeur Agrégé (Université Laval - Québec) ; M. Rémy Rieffel, Professeur des Universités (Paris 2).

Au Bénin, l’intérêt et l’importance qu’accordent les journaux parlés des radios généralistes aux thématiques environnementales demeurent modestes. En dehors de l’(in)salubrité comme thématique de proximité, il y a très peu de « sujets environnementaux » qui sont communément traités par les rédactions béninoises. Au-delà de la visée générique d’information, apparaît, à travers les cadres de présentation utilisés, une sorte de glissement du « faire savoir » au « faire faire » caractéristique des médias d’information au service d’une cause.
C’est du moins quelques unes des observations majeures issues de cette étude qui a porté sur les journaux parlés de trois radios béninoises et d’une radio internationale émettant de Paris et très écoutée en modulation de fréquence au Bénin. Ce choix de radios à statuts différents (public versus privé ; local versus international) est volontaire et se justifie avec la démarche comparative qui est la nôtre.
L’analyse des conditions de production de l’actualité environnementale de chacune de ces radios révèle les spécificités d’un sous-champ du journalisme en constitution. Ce dernier évolue au sein d’un réseau d’acteurs sociaux à l’œuvre dans la promotion de l’environnement au Bénin.
Dans ce pays, la lente structuration de ce réseau d’acteurs résulte de l’institutionnalisation récente de l’environnement, des prémisses d’une professionnalisation d’associations luttant peu ou prou pour la sauvegarde de l’environnement, d’un journalisme environnemental encore à l’état embryonnaire… et de l’interconnexion graduelle entre ces agents.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/L-environnement-dans-les-radios.html