Accueil du site > Le Temps des Médias > 28 - C’est l’histoire d’un Arabe… > L’Émir préfère les blondes. La mise à distance des « Arabes » dans les comédies françaises (1973-1983)

28 - C’est l’histoire d’un Arabe…

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Julien Gaertner

L’Émir préfère les blondes. La mise à distance des « Arabes » dans les comédies françaises (1973-1983)

Le Temps des médias n° 28, Printemps 2017, p. 48-60.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

De 1973 à 1983, le cinéma français est pris d’une irrépressible envie de filmer les « Arabes » après avoir oublié ce personnage deux décennies durant. Alors que le premier choc pétrolier plonge l’économie dans une période d’incertitude, des dizaines d’Émirs prennent place sur le grand écran, princes de l’or noir aux mœurs frustes dont les frasques mettent en péril le destin du pays. Des Aventures de Rabbi Jacob à L’Émir préfère les blondes, c’est un moment de l’histoire du regard porté sur les « Arabes » qui se dessine.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/L-Emir-prefere-les-blondes-La-mise.html