Accueil du site > Actualités > A la Une > > Journée d’études "Monde social et journalisme", Paris, 24 janvier 2013

A la Une

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Journée d’études "Monde social et journalisme", Paris, 24 janvier 2013

Dans le cadre de son cycle de séminaires "Des cadres d’analyse du journalisme" , destiné à réinterroger différents cadres d’analyse du journalisme, l’équipe « Journalisme et espace public » du CRAPE consacrera sa séance du 24 janvier 2013 à la thématique « Monde social et journalisme », de 10h30 à 17h30.

*10 h 30* (en visio-conférence) : « L’approche du social par les mondes sociaux », questionnement sur les principaux outils conceptuels proposé par Becker avec *Pierre-Michel Menger*, sociologue, (directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS), auteur de la préface et traducteur en France de Les mondes de l’Art (Becker, 1988)

*13 h 30-17 h 30* :

« Repeupler les mondes du journalisme de leurs objets » avec * StéphaneCabrolié * (Paris 10 - Idhe) ;

« Penser l’innovation dans le journalisme » avec *Eric Dagiral* (Université Paris Descartes – CERLIS) et *Sylvain Parasie* (UniversitéParis- Est / Marne-la-Vallé e – LATTS) ;

« Des mondes de l’information aux carrières de journalistes » avec *Gilles Bastin* (IEP de Grenoble – Pacte).

Cette journée entend discuter de l’intérêt du concept de “monde social”, formalisé par l’interactionnisme symbolique pour penser l’action collective en termes processuels, dans le cadre des études sur le journalisme. Forgée à partir de l’analyse de l’art, l’approche d’Howard Becker incite à penser l’œuvre comme le résultat du travail qui mobilise un grand nombre d’acteurs, souvent peu visibles, mais qui laissent la trace de leur présence dans l’œuvre. La démarche consiste à “rechercher les réseaux dont la coopération est devenue régulière ou routinière, et [à] préciser les conventions qui permettent à leurs différents membres de coordonner leurs activités respectives.” (Becker, 1988 : 364).

Une perspective en termes de mondes sociaux insiste aussi sur les dynamiques de changement en postulant la segmentation et l’entrecroisement des mondes sociaux. Il en découle la vision qu’“à l’intérieur de chaque monde social, des représentants de ses micro-mondes débattent, négocient, se battent, exercent contraintes et manipulations à propos de questions diverses.” (Strauss, 1992 : 276-277).

La perspective en termes de monde social semble propice à l’étude du journalisme, néanmoins cette boîte à outils demeure relativement peu utilisée dans ce domaine d’études. Ce séminaire vise à questionner ses apports autour des problématiques suivantes :

- le journalisme comme œuvre collective et la place des autres acteurs professionnels dans l’activité journalistique ;
- l’intégration progressive des journalistes et l’utilité de la notion de carrière ;
- la réputation et la concurrence ;
- la culture, les conventions et l’approche par les communautés d’expérience ;
- l’innovation dans le journalisme.

Pour en rendre compte et en débattre, nos invités interrogerons à la fois les cadres d’analyse théoriques de cette approche par les mondes sociaux et la manière qu’ils ont eu de s’en saisir pour leurs propres travaux de recherche.

==========

Olivier Tredan (doctorant, CRAPE, Université de Rennes 1)

Joël Langonné (doctorant, CRAPE, Université de Rennes 1)

Christophe Gimbert (Maître de conférences associé en SIC, IUT de Lannion, Université de Rennes 1)

Joël Langonné (doctorant, CRAPE, Université de Rennes 1)

Christophe Gimbert (Maître de conférences associé en SIC, IUT de Lannion, Université de Rennes 1)

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Journee-d-etudes-Monde-social-et.html