Accueil du site > Actualités > A la Une > > Journée d’études "La recherche au féminin. De l’analyse à la création de discours alternatifs", vendredi 18 décembre 2009, ULB Bruxelles.

A la Une

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Journée d’études "La recherche au féminin. De l’analyse à la création de discours alternatifs", vendredi 18 décembre 2009, ULB Bruxelles.

SAGES, l’Unité de Recherche Transversale en Etudes de Genre entend favoriser les démarches transversales et transdisciplinaires au sein de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles, en s’appuyant sur les champs d’enseignement et de recherches suivants : arts, cinéma, histoire, langues et cultures étrangères, littérature, philosophie et information et communication. Le déploiement des recherches en genre au sein de la Faculté tient à la nécessité de penser l’articulation entre spécificités culturelles et constructions de genre, et de comprendre comment cette perspective s’est construite au sein des disciplines scientifiques qui y sont représentées. Les nouvelles configurations culturelles et la nouvelle dynamique des relations entre les sexes (engendrées e.a. par les situations postcoloniales) donnent à la réflexion sur les rapports de genre une urgence et une actualité particulières.
Le but de la journée de recherche organisée le 18 décembre 2009 à l’Université Libre de Bruxelles est de présenter cette nouvelle unité dans la pluralité de ses approches. Mais au-delà des différentes disciplines et des perspectives d’étude qui sont celles des membres de SAGES, il s’agit aussi d’articuler un mouvement fédérateur s’organisant autour de l’idée de remise en cause des discours établis à l’aide de discours alternatifs, qu’ils soient historiques, littéraires, philosophiques ou encore cinématographiques.

Programme :
9H30 : Introduction & Présentation de SAGES
9H45 : Stéphanie Loriaux : "Dé(sé)crire l’univers colonial féminin. La double marginalité de la littérature féminine des Indes néerlandaises du XIXe siècle"
10H00 : Mireille Tabah : "Féminité et Judéité : intersection, appropriation, subversion"
10H15 : Barbara Obst : "Quand les femmes marchent sur les cadavres - La catégorie des sexes dans les polars d’écrivaines allemandes à partir de 1990"
10H30 : Discussion
10H45 : Pause café
11H15 : Patricia Munoz Cabrera : "Récits d’émancipation dans la littérature des écrivaines de la deuxième renaissance noire aux Etats Unis : les cas de Gayl Jones et Toni Morrison"
11H30 : Sylvie Vranckx : "Le combat anti-impérialiste des auteures amérindiennes féministes du Canada : la sociologie littéraire de Lee Maracle et de Beth Brant"
11H45 : Discussion
12H15 : Pause de Midi
13H30 : Marie-Geneviève Pinsart : "Genre et bioéthique : une nouvelle manière d’envisager l’alternative dans le discours scientifique"
13H45 : Muriel Andrin : "Her-land : de la spécificité du regard des réalisatrices et de l’intuition du sens interne"
14H00 : Discussion
14H15 : Pause café
14H30 : Laurence Brogniez & Vanessa Gémis : "L’histoire littéraire des femmes en Belgique : un discours en marge du canon ? A propos de la préparation d’un numéro spécial de la revue Textyles"
14H45 : Valérie André & Huguette Krief (Université de Provence) : "Le Dictionnaire des femmes des Lumières : présentation et lignes éditoriales d’un projet"
15H00 : Valérie Piette : "L’histoire de la sexualité : un discours alternatif ?"
15H15 : Vanessa D’Hooghe : "S’organiser et s’exprimer contre un modèle de "féminité" dans les années 60 et 70. Des hôtesses de l’air à l’éducation sexuelle"
15H30 : Discussion finale

Lieu : Université Libre de Bruxelles Local : AY2.108 1050, Bruxelles

Inscriptions & informations :
Muriel Andrin, mandrin@ulb.ac.be

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Journee-d-etudes-La-recherche-au.html