Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > (Ir-)responsabilité démocratique de la presse d’actualité adressée aux jeunes ? Interdiscursivité et argumentativité dans le traitement des élections présidentielles de 2002 et 2007

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Thèse de doctorat en sciences du langage, Université de Franche-Comté (LASELDI).

Justine Simon : (Ir-)responsabilité démocratique de la presse d’actualité adressée aux jeunes ? Interdiscursivité et argumentativité dans le traitement des élections présidentielles de 2002 et 2007

Soutenance : le jeudi 12 novembre 2009 à 14 heures, au salon Préclin (UFR Sciences du Langages, de l’Homme et de la Société, 20, rue Chifflet, 25000 – Besançon). Jury : Andrée CHAUVIN-VILENO, Professeur à l’Université de Franche-Comté (directrice de thèse) ; Bernard COUTY, Maître de conférences à l’Université de Franche-Comté ; Marianne DOURY, Chargée de recherche au Laboratoire Communication et Politique, CNRS ; Guy LOCHARD, Professeur à l’Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3 ; Alain RABATEL, Professeur à l’Université Claude-Bernard, Lyon 1 (Rapporteur) ; Jean-François TÉTU, Professeur à l’Institut d’études politiques de Lyon, Université Lumière, Lyon 2 (Rapporteur).

L’objectif principal de cette thèse est d’étudier la part de responsabilité démocratique de la presse adressée aux jeunes notamment à travers les représentations du discours autre dans le traitement des élections présidentielles de 2002 et 2007. La mise en scène de la parole des jeunes nous intéresse particulièrement étant donné qu’elle donne une certaine représentation de la génération des jeunes futurs citoyens. Nous avons sélectionné cinq médias de presse : L’Actu, Les Clés de l’Actualité, Les Dossiers de l’Actualité et Phosphore et Citato. L’analyse du discours constitue notre base théorique et la théorie de l’argumentation dans le discours nous apporte un éclairage plus précis sur la question de la construction des représentations des jeunes dans le discours. D’autre part, la problématique argumentative nous aide pour ce qui est d’interpréter la dimension argumentative des discours médiatiques afin d’adopter un regard attentif sur toute forme discursive susceptible d’influencer le jeune lecteur ciblé.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Ir-responsabilite-democratique-de.html