Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > HDR : "Histoire de la littérature, histoire et interprétation de la mystique (XVIIe – XXe siècles)"

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

François Trémolières : HDR : "Histoire de la littérature, histoire et interprétation de la mystique (XVIIe – XXe siècles)"

Soutenance le lundi 15 juin 2015 à 14h00

Lieu : L’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Bâtiment d’Alembert - Salle des thèses 5/7 Boulevard d’Alembert 78280 Guyancourt
Membres du jury :

Philippe BOUTRY, Professeur des Universités et Président de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris – Rapporteur Antoine COMPAGNON, Professeur, au Collège de France, Paris – Rapporteur Gérard FERREYROLLES, Professeur des Universités, à l’Université Paris-Sorbonne – Paris IV – Rapporteur Emmanuel BURY, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Examinateur et tuteur Sophie HOUDARD, Professeur des Universités, à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 – Examinateur Jean-Yves MOLLIER, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Examinateur

Résumé : Les travaux présentés portent sur Fénelon et l’histoire de la spiritualité française du XVIIe siècle ; l’histoire de cette histoire autour en particulier de l’œuvre monumentale de Henri Bremond au début du XXe siècle ; l’histoire de la spiritualité en relation avec l’histoire de l’art ; les problèmes de méthode et notamment l’étude de la mystique au carrefour des sciences « sacrées » (la théologie, l’histoire de l’Église) et « profanes » (l’émergence des sciences des religions) dans le contexte de la crise moderniste au sein du catholicisme. L’inédit : Fénelon 1908. Jacques Rivière philosophe porte plus particulièrement sur la réception de Fénelon dans ce contexte, à partir du mémoire de Jacques Rivière, étudiant en philosophie à la Sorbonne, sur La théodicée de Fénelon. Celui-ci met en rapport écrits philosophiques et mystiques pour conclure au « panthéisme » de Fénelon. La notion s’éclaire de deux siècles de débats, mais aussi d’enjeux propres au jeune Rivière (bien avant qu’il ne devienne « l’homme de barre » de la Nouvelle Revue française), que révèle en particulier sa correspondance avec Claudel.

Abstract : The work presented here is centered on Fénelon and on the history of French spirituality in the 17th C ; on the history of this history, in particular regarding the monumental work of Henri Bremond in the early 20th C ; on the history of spirituality related to art history ; on methodological problems and in particular the study of mysticism and its intersections with the “sacred” sciences (theology, Church history) and the “profane” ones (the emergence of the field of religious studies) in the context of the modernist crisis within Catholicism. The previously unpublished text Fénelon 1908. Jacques Rivière, Philosopher deals more specifically with the reception of Fénelon in this context, based on the dissertation of Jacques Rivière, who was at the time studying philosophy at the Sorbonne, on Fénelon’s theodicy. Rivière brings together philosophical and mystical texts and concludes that Fénelon was a “pantheist”. This notion is clarified by two centuries of debate but also by young Rivière’s own issues (long before he became the “helmsman” of the Nouvelle Revue française), revealed in particular by his correspondence with Claudel.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/HDR-Histoire-de-la-litterature.html