Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > Gaëtan Picon

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Thèse d’histoire, Sciences Po (Paris)

Agnès Callu : Gaëtan Picon

Soutenance publique le 17 novembre 2009 à 14h salle François Goguel, 56 rue des Saints-Pères, Paris 7e. Jury : François Dosse, Emmanuelle Loyer, Jean-Yves Mollier, Pascal Ory, Jean-François Sirinelli (directeur de recherche). Centre de recherche : CHSP

Gaëtan Picon naît en septembre 1915 à Bordeaux, où il fait ses études. Agrégé de philosophie en 1938 (reçu premier), il enseigne en France puis, de 1951 à 1954, à l’école supérieure des Lettres de Beyrouth, en 1954 et 1955 à l’Institut français de Florence, de 1955 à 1959 à Gand. Il est alors en appelé à la direction générale des Arts et Lettres par André Malraux. Sous sa responsabilité sont organisées à l’initiative de Malraux les premières Maisons de la culture et est créé le Grand Prix national des Arts, tandis que des écrivains majeurs reçoivent le Grand Prix national des Lettres. Une impulsion est par ailleurs donnée aux Manufactures de Sèvres et des Gobelins. Gaëtan Picon démissionne en septembre 1966 de son poste pour des divergences avec le Ministère sur l’organisation de la musique et des théâtres lyriques dans laquelle il souhaite confier de hautes responsabilités à Pierre Boulez. Gaëtan Picon est ensuite directeur d’études à l’École pratique des hautes études.
Gaëtan Picon a collaboré à de nombreuses revues, Fontaine, Confluences, L’Éphémère et au journal Le Monde, où il donna des chroniques sous le titre Les formes et l’esprit. Il a été critique au Mercure de France à partir de 1956, devenant son directeur de 1963 à 1965, et a fondé avec Albert Skira et dirigé la collection Les sentiers de la création dans laquelle il a demandé à Aragon, Ionesco, Butor, Julien Gracq, Claude Simon, Francis Ponge, de définir au plus librement leur création. Il a écrit les préfaces de nombreuses expositions (notamment de Bertholle, Roger Bissière, Marcel Fiorini et Louttre B.).
Gaëtan Picon est mort le 6 août 1976.
Une association des Amis de Gaëtan Picon est présidée par le poète Yves Bonnefoy. (Source : Notice Wikipédia)

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Gaetan-Picon.html