Accueil du site > Le Temps des Médias > 14 - Fiction > Fiction auctoriale, postures et impostures médiatiques : le cas de Chloé Delaume, « personnage de fiction »

14 - Fiction

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Sylvie Ducas

Fiction auctoriale, postures et impostures médiatiques : le cas de Chloé Delaume, « personnage de fiction »

Le Temps des médias n°14, Printemps 2010, p. 176-192.

Fondée sur l’œuvre de Chloé Delaume, cette étude s’inscrit dans une réflexion générale sur l’autofiction et la construction identitaire de l’écrivain contemporain dans son rapport à l’écriture et aux médias. Elle vise à montrer que cette romancière trouve dans l’interface numérique et l’hybridation des formes et des supports un espace ambigu d’invention de soi et un terrain de jeu où repenser les relations entre auteur et lecteur et redéfinir l’œuvre d’art à l’aune des outils de communication modernes. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Fiction-auctoriale-postures-et,2312.html

Sommaire du numéro