Accueil du site > Le Temps des Médias > 19 - Amour toujours... > Du romantisme àla relation pure ? Les amours des héroïnes de séries américaines depuis 1950

19 - Amour toujours...

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Céline Morin

Du romantisme àla relation pure ? Les amours des héroïnes de séries américaines depuis 1950

Le Temps des médias n°19, Automne 2012, p. 159-171.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Les séries télévisées américaines ont dès les années 1950 problématisé les articulations entre modèles amoureux et vagues d’émancipation des femmes. Cet article, centré sur les amours des héroïnes, propose un découpage en trois temps de l’histoire de ces séries, qui tend à montrer que si le romantisme continue de sous-tendre les pratiques, il se trouve confronté à la dissymétrie qu’il provoque entre hommes et femmes et perd du terrain face à la « relation pure », nouvel idéal relationnel. Les femmes au foyer des années 1950 sont soumises à l’insatisfaction de leur condition et laissent transparaître les premiers échecs de l’amour romantique, alors que, deux décennies plus tard, au milieu des années 1990, les working girls célibataires, égéries de l’après-féminisme, constituent l’amour en une menace à leur indépendance et à leur épanouissement. Enfin la récente vague de quadragénaires, veuves ou divorcées, tente de dépasser la contradiction entre indépendance et amour, en pratiquant réellement la « relation pure ».

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Du-romantisme-a-la-relation-pure.html

Sommaire du numéro