Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > Des usages des dispositifs socionumériques àla reconfiguration des identités professionnelles : une approche des temporalités en SIC

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Jean-Claude Domenget : Des usages des dispositifs socionumériques àla reconfiguration des identités professionnelles : une approche des temporalités en SIC

Thèse HDR en Sciences de l’Information et de la Communication (Université de Lille 3). Soutenance le 2 Juin 2017 à15h àl’Université Charles de Gaulle - Lille 3 - Sciences Humaines et Sociales, Bâtiment B – salle B2. 273.

Membres du jury :
Patrice DE LA BROISE, Professeur àl’Université de Lille 3. Garant
Florence MILLERAND, Professeure àl’Université du Québec àMontréal, Canada
François LAMBOTTE, Professeur àl’Université Catholique de Louvain, Belgique
Jacques WALTER, Professeur àl’Université de Lorraine
Alain LAMBOUX-DURAND, Professeur àl’Université Bourgogne Franche-Comté
Nicolas PELISSIER, Professeur àl’Université de Nice Sophia-Antipolis

Le mémoire d’habilitation à diriger des recherches en 71ème section du conseil national des universités que je soumets, sous l’intitulé « Des usages des dispositifs socionumériques à la reconfiguration des identités professionnelles : une approche des temporalités en SIC », repose en partie sur un travail de synthèse des recherches passées et présente des pistes novatrices, articulant l’analyse des usages de dispositifs socionumériques et la reconfiguration des formes identitaires professionnelles, sous l’angle des temporalités en Information - Communication. Ce mémoire s’inscrit ainsi dans les nouvelles perspectives sur les usages en proposant notamment un cadre conceptuel élargi autour de la plasticité, de l’instabilité et de la fragilité, afin de construire une troisième topique de la sociologie des usages. Il avance ensuite, au croisement des SIC et de la sociologie des groupes professionnels, une problématisation de la construction d’une identité professionnelle numérique, elle-même rapportée à la professionnalisation dans les métiers de la communication. Un angle d’analyse est privilégié : l’approche temporaliste des phénomènes info-communicationnels. Enfin, ces trois thématiques sont ancrées dans un renouvellement des domaines de la recherche, transformés par le numérique. Les changements analysés sont donc transversaux à quatre axes de recherche autour desquels mon programme s’articule : les usages professionnels des médias socionumériques, la reconfiguration des formes identitaires professionnelles, les temporalités en Information – Communication et le « tournant » du numérique.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Des-usages-des-dispositifs.html