Accueil du site > Actualités > A la Une > > Colloque International "Enfance & Cultures : regards des sciences humaines et sociales", 15-17 décembre 2010, Paris.

A la Une

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Colloque International "Enfance & Cultures : regards des sciences humaines et sociales", 15-17 décembre 2010, Paris.

La rencontre de deux "petits" objets scientifiques
Enfance d’une part, et culture de l’autre, ont longtemps été cantonnées aux marges des sciences sociales, et la rencontre des deux champs plus encore. Est-il "sérieux" de se pencher sur les Barbie et autres Pokemons ? Le discours des enfants sur les musées ou sur les livres est-il d’un quelconque intérêt pour comprendre les mécanismes électifs des goûts et dégoûts culturels ? Récemment les deux champs de recherche -enfance et culture- ont été travaillés par des refondations importantes : révision des âges de la vie et travail sur l’enfant acteur d’une part, révision des notions d’amateur, d’individu et d’homogénéité des dispositions individuelles ainsi que prise en compte des dynamiques de réseaux d’autre part. Ces mutations invitent à une prise en compte transversale des sujets de recherche, qui soit à la fois thématique, épistémologique et méthodologique.

Cinq orientations principales sont envisagées :
Les rapports aux pratiques, aux objets, aux produits culturels, et les affiliations qu’ils produisent : faut-il parler de pratiques ou de consommations culturelles ? Comment analyser les cultures des enfants et ce/ceux qui les compose(nt) ?
L’analyse de la culture matérielle : le rapport concret aux objets, en ce qu’il engage un rapport à l’espace (culture de la chambre) et au corps, ainsi que la détention de compétences d’usages méritent intérêt.
Les problématiques d’âge : comment penser l’âge, catégoriellement ou en termes de processus ? Les questions relatives à un "âge" de la vie sont-elles transférables (et dans quelle mesure) ou spécifiques ?
Les questions de méthode, d’épistémologie et d’éthique. La qualité de mineur suppose une attention particulière non seulement aux effets éventuels de la recherche sur les enquêtés mais aussi aux outils, méthodes, notions, concepts mobilisés. L’inventivité est-elle inhérente aux travaux sur les plus jeunes ou la spécificité des jeunes âges est-elle surestimée ?
Les facteurs explicatifs : l’enfance est elle un moment d’émergence de nouveaux facteurs explicatifs des variations dans les rapports aux loisirs et à la culture ou bien fait-elle apparaître des combinaisons déjà existantes entre l’origine sociale, le genre etc. dont il convient de décrire précisément les modalités ?

Programme des conférences plénières :
http://www.enfanceetcultures.culture.gouv.fr/?id_page=programme&lang=fr

Programme des ateliers :
http://www.enfanceetcultures.culture.gouv.fr/?id_page=programme&id_subpage=atelier&lang=fr

Lieu
15 décembre 2010 : Conférences plénières, Musée du Quai Branly, Paris
16,17 décembre 2010 : Ateliers, Université Paris-Descartes

Inscriptions :
http://www.enfanceetcultures.culture.gouv.fr/?id_page=registration&lang=fr

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Colloque-International-Enfance.html