Accueil du site > Le Temps des Médias > 13 - Télévision, la quête de l’indépendance > La main sur le signal : changement technique et identité collective dans la télévision française (1935-1995)

13 - Télévision, la quête de l’indépendance

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Catherine Bertho Lavenir

La main sur le signal : changement technique et identité collective dans la télévision française (1935-1995)

Le Temps des médias n°13, Hiver 2009-2010, p. 122-140.

Cet article traite de cinq moments de l’histoire technique de la télévision française : la mise en place du réseau hertzien en 1953, le choix d’une norme pour le balayage de l’écran (444, 819 puis 625 lignes), le choix, au début des années 1960, du procédé Secam, lors du passage à la télévision couleur, la décision de lancer un satellite de télédiffusion directe, TDF1, et enfin l’échec du "plan câble" français au début des années 1980. On constate que ces choix stratégiques sont opérés dans un contexte national et international complexe qui induit une différenciation articifielle des systèmes techniques. On peut établir une correspondance entre les traits dominants de la société et la logique de ces choix techniques. La France, qui produit les programmes de l’ORTF et qui opère le choix du 819 lignes ou du système Secam, n’est pas la même que celle qui autorisera la Cinquième chaîne de Silvio Berlusconi et qui échouera à mettre en place un "plan câble" viable. englishflag

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Changement-technique-et-identite.html