Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Juillet-Août 2015 > Ce que nous voyons et ce qui apparaît

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

MARION Jean-Luc

Ce que nous voyons et ce qui apparaît

Bry-sur-Marne, Ina Editions, 2015, 88 p., 8 euros.

Il ne faut pas confondre ce que nous voyons et ce qui apparaît. Ce que nous voyons se construit à partir de notre point de vue, et donc reste notre objet, que nous tenons sous la garde du regard, que nous tenons littéralement à l’œil. Ce qui apparaît vient de lui-même, de son fonds d’invu, et s’impose sur la scène sans que nous l’ayons, nous, mis en scène de notre point de vue. Il ne se soumet plus à notre regard, à nos perspectives et dimensions, mais s’en libère et parfois les contredit même. Passer de l’un à l’autre impose sans doute à notre vision l’une des plus radicales transformations, métamorphoses, bref modification de la figure qui se puisse concevoir – ou justement qui ne se peut pas concevoir.

En savoir plus : http://www.inatheque.fr/publications-evenements/publications-2015/ce-que-nous-voyons-et-ce-qui-apparait-jean-luc-marion.html
Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Ce-que-nous-voyons-et-ce-qui.html