Accueil du site > Actualités > Soutenances de thèses > Bâtir un nouveau cinéma : figures et participations des femmes dans le cinéma roumain contemporain

Soutenances de thèses

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Ana Bento-Ribeiro : Bâtir un nouveau cinéma : figures et participations des femmes dans le cinéma roumain contemporain

Thèse de doctorat (Université Paris Nanterre). Soutenance le 8 juin en salle Remond (B015 - Bâtiment Grappin), 14h, à l’Université Paris Nanterre - 200 Avenue de la République, Nanterre.

Membres du jury :
Aurélie Ledoux, Université Paris Nanterre
Dominique Nasta, Université Libre de Bruxelles
Catherine Durandin, INALCO
Antoine de Baecque, ENS - Ulm/ Université Paris Nanterre (directeur de thèse)

Cette thèse porte sur la représentation des femmes dans le cinéma roumain en tant que lieu révélateur des enjeux sociaux, économiques et institutionnels qui façonnent le renouvellement de la filière cinématographique roumaine au XXIe siècle. Notre recherche est axée sur l’époque postcommuniste, moment où la production filmique du pays atteint son état le plus critique, avant de connaître une reconnaissance internationale inouïe. Notre analyse s’articule en trois temps, afin de comprendre les ruptures et les permanences sociohistoriques manifestes dans le traitement des personnages féminins à l’écran et dans la participation des femmes à l’industrie. Tout d’abord, revenant à la période communiste, nous reconstituons les enjeux sociétaux majeurs de l’époque, qui se reflètent dans les modèles narratifs et économiques prédominants au cinéma. Ici, nous accordons une attention particulière aux politiques officielles intervenant d’une part dans la vie des femmes et, d’une autre, dans le domaine de la production culturelle. Afin de comprendre les manifestations visibles de ces politiques au niveau de la production cinématographique, nous analysons ensuite la place des femmes réalisatrices roumaines à l’époque et les modèles récurrents de personnages féminins. Dans le même esprit, nous nous penchons ensuite sur les années 1990, ère d’écroulement de l’industrie locale. Nous nous concentrons pourtant sur les contraintes de la transition démocratique roumaine et sur les changements du positionnement du pays dans l’arène internationale. Nous explorons alors comment ces facteurs s’expriment au niveau de la relation des Roumains - et notamment des Roumaines - avec les images médiatiques et cinématographiques. Finalement, nous réfléchissons sur le renouveau du cinéma roumain, à partir des années 2000. A partir d’une analyse détaillée de la généalogie de ce « nouveau cinéma », nous nous concentrons sur les figures des femmes dans les productions récentes du cinéma d’auteur et du cinéma commercial. Enfin, nous illustrons les principaux enjeux et contraintes pratiques de l’émergence - et de l’affirmation - de ce nouveau cinéma à travers l’examen des parcours de nouvelles femmes cinéastes.

Mots-clés : cinéma, Roumanie, femmes, postcommunisme, cinéma roumain, récit, industrie cinématographique.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Batir-un-nouveau-cinema-figures-et.html