SPHM Infos

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Appel à communications, "« Religion en séries » : une journée d’études sur la religion dans les séries télévisées / “TV Series and Religion” : a one-day conference on religion in TV-series", Université Paris-Ouest Nanterre, 18 Oct 2013

Date limite : 1er septembre 2013

« Religion en séries » À l’heure où l’Europe de l’Ouest s’écarte de ses traditions religieuses, la religion et la spiritualité demeurent des aspects centraux de la culture américaine, présentes dans les séries télévisées comme dans toute la culture populaire. Si 95% des Américains disent croire en Dieu, cette apparente homogénéité ne doit pas cacher une très grande variété de pratiques que la forme sérielle, avec ses multiples épisodes et ses personnages fort nombreux, permet de mettre en scène et diffuser de manière rituelle, le plus souvent hebdomadaire, selon un calendrier qui correspond à la pratique du culte de la plupart des Américains. Le phénomène d’identification forte, de connaissance approfondie voire d’addiction aux séries est à rapprocher de la connaissance des textes religieux et de leur discussion, destinées à résoudre les questions de la vie quotidienne. Les émissions de télé-évangélisme, à ce titre, se rapprochent des séries télévisées par leur mode de diffusion et leur mise-en-scène, menée par un pasteur qui porte le programme par son charisme, chaque semaine renouvelé. Aux Etats-Unis comme au-delà des frontières américaines, la série télévisée, par son format même et son mode de consommation, se rapproche des rituels religieux occidentaux. Chaque production, du fait de sa longévité potentielle et de la multiplicité de ses créateurs susceptibles d’être renouvelés, ne fait-elle pas l’objet d’une « bible », document nécessaire à sa cohérence globale ? On sera tenté d’étudier les séries qui se situent au cœur des institutions religieuses (The Borgias), ont pour personnages principaux des représentants de la foi (Father Murphy, Sarge, The Father Dowling Mysteries, 7th Heaven, Sister Kate, Nothing Sacred) ou mettent en scène des personnages mythologiques (un ange dans Touched by an Angel ou Highway to Heaven) ou simplement en questionnement spirituel (Six Feet Under). Une série intitulée The Bible devrait être diffusée en 2013. Si certaines séries, notamment fantastiques, s’appuient sur de fortes références bibliques (Lost, Battlestar Galactica), d’autres présentent un thème religieux récurrent, comme la polygamie mormone de Big Love (2006-2011), la conversation avec Dieu qui ouvre chaque épisode de The Cleaner (2009-10), ou le mariage interreligieux des deux protagonistes de Bridget Loves Bernie (1972-3). Enfin, bien des séries subversives mettent à mal les institutions religieuses (True Blood) et créent des univers spirituels fantastiques (Buffy the Vampire Slayer) qui sont aussi la marque de leur époque. Des études de séries non-américaines sont également bienvenues. Les communications pourront être en français ou en anglais. Les propositions de communication (un résumé de 300 mots et une notice biographique de 100 mots, en français ou en anglais) sont à envoyer à Donna Andreolle (dandreolle@gmail.com) et Anne Crémieux (anne.cremieux@u-paris10.fr)

TV Series and Religion As Western Europe is distancing itself from its Judeo-Christian traditions and practices, religion and spirituality remain very central to American culture, as illustrated by popular culture in general, and TV series in particular. While 95% of Americans say they believe in God, such consensus should not hide the immense diversity of practices which the TV series format, with its multiple episodes featuring numerous characters over long periods of time, can portray. The way TV series are watched by the audience could also be seen as a ritual following a regular schedule that mirrors the way most Americans practice their religion. The well-known phenomena of strong identification and intimate knowledge of TV series, akin to addiction, is comparable to the study and knowledge of religious texts and their discussion, both being meant to raise and solve issues of everyday life. Televangelism, in that respect, is similar to TV series with narratives supported by a charismatic Pastor returning every week. Whether in the US or abroad, TV series, because of the broadcasting schedule and mode of consumption, seem fashioned after Western religious rituals. As a matter of course, each production, because of its potential life-time and the multiplicity and expendability of its creators, draws up a “bible” to ensure coherence over the years. Series that immediately come to mind are ones set at the heart of religious institutions (The Borgias), whose main characters are ministers of the faith (Father Murphy, Sarge, The Father Dowling Mysteries, 7th Heaven, Sister Kate, Nothing Sacred), which feature mythological characters (an angel in Touched by an Angel or Highway to Heaven), or tackle issues of faith and spirituality (Six Feet Under). An upcoming series entitled The Bible is planned to air in 2013. While some series, especially in sci-fi and fantasy, rely on strong biblical references (Lost, Battlestar Galactica), others feature a recurrent religious issue, such as Mormon polygamy in Big Love (2006-2011), the conversation with God which opens each episode of The Cleaner (2009-10), or the interfaith marriage of the two protagonists in Bridget Loves Bernie (1972-3). Last but not least, many subversive TV series strongly attack religious institutions (True Blood) and create fantastic spiritual worlds (Buffy the Vampire Slayer) that are also a mark of their times. Presentation on non-US series are equally welcome. Please send a 300-word abstract and a 100-word biographical note (in English or in French) to Donna Andreolle (dandreolle@gmail.com) and Anne Crémieux (anne.cremieux@u-paris10.fr)

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Appel-a-communications-Religion-en.html

Dans la même rubrique