SPHM Infos

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Appel à communication Journée d’étude "Aragon et les Lettres françaises", juin 2011.

Pendant plus de vingt ans Aragon aura été le directeur des Lettres françaises, ce grand magazine culturel intimement lié à l’héritage de la Résistance communiste mais touchant un public beaucoup plus large. Lu avec passion par les intellectuels des pays de l’Est pour qui il était une bouffée d’air pur, à la fois aligné sur les directives du PCF et luttant pour son indépendance, cet hebdomadaire aura accompagné le grand boum culturel des années 60 et porté la marque de son directeur.
Pour Aragon, le travail journalistique aux Lettres françaises aura été l’aliment de la création, romanesque surtout – toute la dernière carrière du romancier avec La Mise à mort (1965), Blanche ou l’Oubli (1967) et Théâtre/Roman (1974) est contemporaine de cette longue période où Aragon aura exercé son magistère aux Lettres françaises –, comme il aura contribué à en assurer la promotion et à servir, dans le champ littéraire, la construction de son image.
Aragon polygraphe aura été non seulement un grand poète et un grand romancier mais aussi un grand journaliste et un grand directeur de journal. C’est ce versant-là – immense – de sa production que ce colloque voudrait explorer à la suite de la thèse pionnière d’Yves Lavoinne. On envisagera donc cette exploration dans toutes les directions possibles, en privilégiant le travail d’Aragon comme directeur de presse et comme critique littéraire, tout autant que l’impact de son activité de journaliste dans sa vison du monde et dans son écriture. Mais tout en plaçant l’oeuvre d’Aragon au centre de cette recherche, on n’exclura pas d’explorer aussi d’autres contributions majeures – celle d’Elsa Triolet notamment et d’autres – aux Lettres françaises dans tous les secteurs de la vie culturelle que l’hebdomadaire a suivis, ni même l’histoire des Lettres françaises elle-même en sollicitant la participation d’historiens et de spécialistes de l’histoire culturelle, artistique et littéraire.

La journée d’étude est organisée par l’équipe ERITA et l’équipe Aragon de l’ITEM-CNRS, en collaboration avec le Centre de recherches sur le surréalisme de l’Université Paris 3, membre de l’UMR « Écritures de la modernité » du CNRS.
Il aura lieu en juin 2011, le lieu restant à définir.
Envoyez vos propositions à Maryse Vassevière :
maryse.vasseviere@wanadoo.fr et à Luc Vigier :
vigier.luc@wanadoo.fr

Sites de référence :
ERITA
http://www.louisaragon-elsatriolet.com/
ITEM
http://www.item.ens.fr/index.php?id=13859

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Appel-a-communication-Journee-d,3119.html

Dans la même rubrique