SPHM Infos

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Appel à communication Journée d’étude "« Jeunes et jolis ». La formation de la jeunesse dans la presse magazine", Centre d’Histoire de Sciences Po, Groupe de Travail « Presse magazine », 18 mars 2011.

L’histoire de la presse magazine accompagne au XXe siècle celle de la culture de masse. Au Centre d’Histoire de Sciences Po, le groupe « Presse magazine » se propose depuis deux ans d’ouvrir le dialogue entre historiens, chercheurs de diverses disciplines en sciences humaines et acteurs de la presse magazine. Il s’agit de considérer les magazines comme des sources et des objets d’histoire. L’offre de magazines est en effet toujours plus abondante en France, et le discours de ces publications prépare et prolonge l’ensemble des mutations de la société.

Dans la poursuite de ses travaux sur le corps dans la presse magazine, notre groupe de travail organise le 18 mars prochain une journée d’études sur la jeunesse. Il s’agit d’essayer de comprendre comment les magazines contribuent, dans tous les sens du terme, à la « formation » de la jeunesse.

Dans l’histoire de la culture de masse, certains périodiques, tels que Salut les copains, se sont distingués et ont participé à l’invention de la jeunesse, à sa constitution en groupe social à partir des années 1960. Quelles approches envisager pour analyser un tel processus ? D’abord, sur un plan strictement éditorial, le « jeune » constitue un public-cible dont la presse magazine contribue à identifier les attributs spécifiques par rapport à d’autres catégories démographiques ou sociales et participe ainsi au développement de la ou des « culture(s) jeune(s) ». Ensuite, ces attributs – physiques, éthiques, esthétiques, sexuels, etc. – sont mobilisés, au-delà même de la presse estampillée « jeunesse », par le discours médiatique, qui produit des représentations des « jeunes » dont on peut retracer les mutations. Enfin, à un troisième niveau plus général, ce traitement du fait « jeune » transparaît dans l’ensemble du phénomène « presse magazine », comme injonction à la jeunesse et ressort puissant du rêve vendu sur papier glacé.

Quand et comment la presse magazine s’adresse-t-elle à la jeunesse ? Selon quelles modalités (formation, information, complicité, etc.) ce contrat de lecture s’établit-il et comment évolue-t-il sur le long terme ? Quelles oppositions symboliques la presse magazine souligne-t-elle dans ses représentations de la jeunesse ? Enfin, comment cette jeunesse informe-t-elle à son tour les autres secteurs de la presse magazine, tant dans leurs visées idéologiques que dans leurs stratégies rhétoriques ? Voilà les quelques questions qui baliseront cette journée d’étude.

De toute origine disciplinaire, les propositions, d’une quinzaine de lignes, sont à envoyer avant le 14 janvier 2011, à Claire Blandin (blandin@u-pec.fr). La journée s’insèrera dans un projet de publication sur la presse magazine.

Vous pouvez découvrir les travaux du groupe de travail Presse magazine sur le site du Centre d’histoire de Sciences Po à l’adresse suivante :
http://centre-histoire.sciences-po.fr/centre/groupes/presse_magazine.html

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/Appel-a-communication-Journee-d,3026.html

Dans la même rubrique