SPHM Infos

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

AAC colloque "Voyages illustrés aux pays froids (XVIe-XIXe siècle)" Pont-à-Mousson juin 2017

Date limite : 1er novembre 2016

Ce colloque international, qui aura lieu en l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson (Lorraine) du 14 au 17 juin 2017, se propose d’envisager la notion de « pays froid » dans les récits de voyage illustrés entre l’invention de l’imprimerie et celle de la photographie. Il s’agira de définir et d’établir un vaste corpus de sources dans une perspective de recherche interdisciplinaire (littérature, histoire, géographie, histoire de l’art, anthropologie…).

Axes thématiques Au sein du corpus ainsi délimité, les communications s’inscriront dans l’un ou plusieurs des axes suivants :

Approches et méthodologiesde recherche pour une typologie des ouvrages sur lesquels portera l’enquête : cosmographies, récits d’exploration, recueils de curiosités, ouvrages à vocation scientifique ou pédagogique, guides de voyage montrent des différences notables dans le dialogue qu’y établissent l’image et le texte ; on pourra aussi s’attacher aux spécificités de la cartographie, que les cartes soient ou non attachées à des ensembles plus vastes. Imaginaires du froid : Le paysage de « pays froid » : la neige (de la tempête à l’étendue blanche), la glace (du glacier à l’iceberg), la végétation (de la forêt au lichen) ; on s’intéressera au rapport complexe entretenu par les Occidentaux avec ces paysages (les montagnes en particulier) jusqu’au milieu du XVIIIe siècle et aux substrats qui président à leur représentation (mythes et légendes, interdits religieux, préjugés esthétiques, entre autres). Outre les paysages naturels, on n’oubliera pas de s’intéresser aux paysages urbains. Les « habitants » du Nord (hommes et animaux) : de la réalité au fantasme (monstres, barbares), la rencontre d’une altérité culturelle dont les traits sont ou non envisagés en relation inversée avec les habitants des terres chaudes conquises au même moment… L’écrivain-voyageur et le froid : Voyager dans les pays froids : le corps du voyageur aux prises avec le froid, les vêtements, les moyens de transport, les difficultés de parcours… Les observations sur le froid dans les voyages à vocation scientifique : mesures et questions, mises en forme visuelles. La dimension spirituelle des « pays froids » : l’illustration des récits de mission qui s’y déroulent ; religion et mystique ; prosélytisme et/ou ascèse du froid ; parcours prenant la forme d’une anabase (Sibérie) ou d’une catabase (Islande). Rendre compte du froid par la plume ou le pinceau : une modalité créative ? en quoi ? Ce colloque présentera donc une série d’intérêts variés pour ses participants. Il permettra en premier lieu de faire le point sur les recherches consacrées aux représentations imagées du Nord et des pays froids, dans leur variété géographique et historique, de définir des cohérences entre des espaces à première vue hétérogènes, et d’établir un premier recensement des sources en la matière, qui pourrait à terme déboucher sur la constitution de corpus littéraires et iconographiques consacrés à la représentation des pays froids.

Il offrira en outre l’occasion d’un dialogue entre des chercheurs de différents pays et de différentes disciplines (littérature, histoire, histoire de l’art, géographie, etc.), qui travaillent souvent sans avoir conscience de la proximité de leurs centres d’intérêt. De ce dialogue pourrait naître une collaboration fructueuse, au plan national et international, entre différentes équipes de recherche interdisciplinaires, en vue de mettre en place plusieurs développements possibles en fonction de leurs intérêts respectifs :séminaires de recherche, publications, constitution de bases de données avec transfert de technologie, entre autres.

Il pourrait par ailleurs être l’occasion de mettre en valeur les fonds patrimoniaux en la matière présents en Lorraine, sous la forme d’enquêtes, d’inventaires, et surtout d’une grande exposition bibliophilique.

Il fournira enfin la possibilité d’un partage de compétences technologiques, susceptible de déboucher sur la mise en réseau des centres de ressources en la matière et la confection d’outils de recherche sur des supports différents, facilement accessibles aux chercheurs et au grand public.

Dates et lieu du colloque 14 au 17 juin 2017 à l’abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle - http://www.abbaye-premontres.com).

Modalités d’inscription Propositions de communication :

Langues du colloque : français et anglais. Toute proposition devra comporter le titre et le résumé de la proposition (± 1 000 signes espaces compris) en format word .doc), une courte notice bio-bibliographique faisant apparaître en particulier la discipline scientifique à laquelle appartient l’auteur de la proposition, son établissement et son laboratoire de rattachement, son adresse électronique.
- Elle sera adressée conjointement à

alain.guyot@univ-lorraine.fr anne-elisabeth.spica@univ-lorraine.fr matthieu.freyheit@univ-lorraine.fr marie.mosse@univ-lorraine.fr.
- Date limite d’envoi : 1er novembre 2016.

- L’ensemble des propositions seront soumises au comité scientifique pour évaluation et sélection : la réponse sera adressée aux participants début 2017.

- Le comité accordera un intérêt tout particulier aux propositions définissant une approche vaste et problématisée du sujet.

- La durée de chaque communication ne pourra excéder 30 minutes

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/AAC-colloque-Voyages-illustres-aux.html

Dans la même rubrique