SPHM Infos

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

AAC Colloque "Web-bu : les services offerts par le web aux bibliothèques universitaires"

Date limite : 15 mars 2016

L’appropriation de l’outil informatique par les bibliothèques s’est réalisée essentiellement par l’élaboration des bases de données documentaires, les instruments automatisés de recherche bibliographique (OPAC) ; les bases de données documentaires et les catalogues collectifs.

L’accès au document primaire, quant à lui est resté problématique. Ceci en dépit des actions de globalisation des ressources documentaires opérées par les BU des pays développés.

Ces actions se sont concrétisées par la conclusion d’accords multiformes entre les bibliothèques universitaires comme le mécanisme de PEB (Prêt entre bibliothèques), l’échange de documents ou encore les ententes visant à permettre l’accès et le prêt de documents aux lecteurs extérieurs à l’établissement.

Parallèlement à ces tentatives de répondre aux besoins documentaires des usagers, d’autres acteurs ont mis en place des serveurs documentaires rendus possibles par les développements qu’a connue la télématique dans les années soixante-dix.Questel, Orbit, Dialog, Datastar et tant d’autres serveurs offraient depuis ces années-là, des services de recherche et d’accès à distance au document primaire aux usagers notamment les textes intégraux des articles des revues scientifiques.

Ceux-là ont également mis en œuvre des bases de données textuelles sur cédéroms permettant, en local, l’extraction du texte intégral de l’article désiré. Cette forme électronique de la documentation scientifique a été soutenue par le développement de la GED (Gestion électronique de documents) dans les années 1980.

Les réseaux électroniques d’information et de communication qui ont proliféré dans les années soixante-dix ont entretenu leur ’’maturation’’ dans la décennie 1990 jusqu’à leur interconnexion, ce qui a donné vie à la plus spectaculaire des technologies de l’information qu’est Internet.

Dans une étude réalisée en avril 2014, il ressortait que sur 57 établissements d’enseignement supérieur existants en Algérie en cette année là, 23 bibliothèques universitaires avaient un site web avec un taux de 40.35 %. Et 17 bibliothèques seulement avaient offert la recherche dans leur catalogue à travers Internet.

Objectifs du colloque La tenue du colloque « Les services offerts par le web aux bibliothèques universitaires » vise à mettre la lumière sur les potentialités du réseau Internet en matière de fourniture de services d’information documentaire aux usagers des bibliothèques universitaires et notamment à amener les BU algériennes à exploiter à bon escient le réseau Internet et de répondre aux questions suivantes.

Débattre de la problématique de l’appropriation des réseaux électroniques par les bibliothèques universitaires, Quelles sont les modalités de se rapprocher des utilisateurs en utilisant le réseau Internet ? Quels sont les outils et les logiciels que peuvent utiliser les bibliothèques universitaires pour optimiser l’usage des ressources aussi bien traditionnelles qu’électroniques ? Axes du colloque Les fonctionnalités de navigation et de recherche d’information offertes par le web : Interrogation simultanée de ressources hétérogènes, gestion de contenu web, gestion de profil, Les OPACs de nouvelle génération : le catalogue à l’heure du Web 2.0, Le service de référence virtuelle en bibliothèque universitaire : retours d’expériences, logiciels et outils informatiques de référence virtuelle, Les outils de découverte et leur usage dans les bibliothèques universitaires : retours d’expériences, présentation de l’offre logicielle et les fonctionnalités offertes, L’usage des médias et des réseaux sociaux dans les bibliothèques universitaires : pratiques et écho auprès du public usager, Outils de recherche et accès à l’information numérique : portails web, interrogation de bases de données en ligne, bases de données spécialisées, moteurs de recherche multidisciplinaires, portails scientifiques, outils de recherche dans les ressources de l’open access.

Conditions de participation
- Soumettre des propositions de communication ayant un lien avec l’un des axes du colloque sous forme de résumé de 250 mots maximum avec un résumé en français (si la langue du résumé n’est pas le français),

- Les communications peuvent être proposées en français, en arabe ou en anglais

- Les communications proposées ne doivent pas avoir été publiées auparavant,

- Pour soumettre une proposition de communication :

Créer un compte sur ce site http://web-bu.sciencesconf.org/registration (ou se connecter si vous en possédez déjà un) Remplir le formulaire de dépôt de communication. - Le comité d’organisation du colloque prendra en charge l’hébergement et la restauration des participants (avec une communication) pendant le colloque.

- Les participants sont invités à payer des frais de participation au colloque (6000 dinars algériens ou 60 euros pour les enseignants/chercheurs et les professionnels, 3000 dinars algériens ou 30 euros pour les étudiants doctorants.

Dates importantes
Dernier délai de soumission de résumés de communications : 15 mars 2015

Notification d’acceptation des résumés : 01 avril 2016
Dernier délai d’envoi des communications : 15 mai 2016
Notification d’acceptation des communications : 10 juin 2016
Dates de tenue du colloque : 29 et 30 octobre 2016
Lieu de tenue du colloque : Salle de conférences du Campus de Tamda, Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (www.ummto.dz).

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/AAC-Colloque-Web-bu-les-services.html

Dans la même rubrique