SPHM Infos

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

AAC Colloque "Faites vos jeux. La vie musicale dans les casinos français (XIXe-XXIe siècle)", Trouville

Date limite : 15 juin 2019

Les travaux pionniers sur la vie musicale dans les casinos français (Alviset 1990, Mussat 1994, Ferraton 1996, Lesure 1996[1]) furent publiées dans le sillage de l’émergence d’un champ de recherche sur le balnéarisme et le thermalisme. Depuis, la musique fait figure de parent pauvre au sein de ce champ aujourd’hui très dynamique, en dépit de quelques articles publiés à la faveur d’initiatives venues de l’histoire du théâtre (Campos 2017 et Guerpin 2017). Elle n’occupe en outre qu’une place relativement marginale dans les travaux consacrés au casinos (voir par exemple Potron 2014). La vie musicale des casinos demeure donc une terra incognita, et avec elle un pan entier de l’histoire de la musique en France qui émerge dans la première moitié du xixe siècle (à la faveur d’un décret qui autorise l’exploitation publique des jeux d’argents au bénéfice des « lieux où il existe des eaux minérales[2] ») et se prolonge jusqu’à nos jours sous des formes sans cesse renouvelées.

Ce colloque est conçu comme la première étape d’un projet de recherche sur la vie musicale dans les casinos européens (empires coloniaux compris) et américains. Il vise à explorer un terrain de recherche aussi vaste que vierge, un terrain d’autant plus stimulant pour le chercheur qu’il se situe à l’intersection de l’histoire des lieux de musique et des pratiques musicales, de l’histoire du spectacle, de l’économie de la musique, de l’histoire sociale des musiciens et de celle des circulations des différents acteurs et des répertoires musicaux à l’échelle locale, nationale et internationale. Ce faisant, il s’agira de contribuer à l’histoire de la musique hors des grandes capitales culturelles et aux études sur le balnéarisme et le thermalisme.

Face à l’ampleur du champ d’investigation, ce colloque se limitera aux casinos français des stations balnéaires et thermales (Monaco inclus), définis comme des établissements « comportant trois activités distinctes : le spectacle, la restauration et le jeu [d’argent], réunies sous une direction unique[3] » .

Tous les casinos répondant à ces conditions (le Casino de Paris n’en relève pas, par exemple) pourront être abordés. Les approches micro‑historiques et prosopographiques (centrées par exemple sur un acteur particulier, sur des trajectoires individuelles, sur les circulations d’une œuvre ou d’un groupe d’œuvres, sur la place occupée par un genre musical particulier ou sur un établissement à une période donnée), ainsi que les présentations de fonds d’archives de casinos feront l’objet d’une attention particulière.

Les propositions de communication pourront porter sur l’un des thèmes déclinés dans les 4 axes présentés ci-dessous.

Axes
Les casinos comme lieux de musique

Les lieux de musique ménagés par un casino (salles de concerts, galeries, terrasses, kiosques, etc.) L’insertion de ces lieux dans l’architecture et le plan d’urbanisme balnéaire et thermal de la station Le rôle des concerts dans la villégiature balnéaire et thermale ou dans la stratégie commerciale et publicitaire des casinos Les répertoires privilégiés dans ces lieux de musique et leur évolution Les genres musicaux qui trouvent leur place dans les casinos (opéra, revue, jazz, musique de chambre, chanson, variétés, rock…), y compris les arrangements réalisés pour les orchestres des kiosques rattachés à ces établissements

Les casinos comme lieux de circulations musicales nationales et internationales
Le rôle des casinos dans la diffusion de genres musicaux d’origine étrangère Les tournées de casinos : circuits, interprètes, imprésarios La place des casinos dans les trajectoires professionnelles et les carrières des musiciens (interprètes, compositeurs, chefs d’orchestre) Le rôle des directeurs de casinos et des directeurs de la musique dans le recrutement des musiciens L’insertion des casinos français dans des réseaux professionnels régionaux, nationaux et internationaux (notamment pour le recrutement des musiciens) Le rôle tenu par l’édition musicale dans la standardisation des orchestres de casino (ainsi que des kiosques qui en dépendent) et de leur répertoire. Réception et expérience de la musique dans les casinos
Les concerts de casinos vus par les critiques musicaux
Les concerts de casinos vus à travers la littérature et/ou les journaux intimes Sociologie des publics et pratiques d’écoutes dans les casinos Enquêtes d’histoire orale portant sur un ou plusieurs musiciens, programmateurs, etc. actifs dans les casinos Système économique, modèle entrepreneurial et impresarios Les casinos comme moteurs de la vie musicale locale
Le rôle des casinos dans l’histoire de la « décentralisation » musicale
La participation des musiciens de casinos à des concerts ou des fêtes situées hors des établissements de jeux Les partenariats entre casinos et institutions publiques locales ou régionales Le rôle des acteurs locaux non artistes ou professionnels du spectacle (municipalités, notables, mécènes, etc.) Documenter l’histoire du spectacle dans les casinos
Les fonds d’archives de casinos

La place des spectacles de casinos dans la presse (musicale, généraliste, locale, balnéaire et thermale)
Les écrits de musiciens portant sur les casinos
Les archives visuelles des casinos (photographies, cartes postales, affiches, etc.)
De manière assez ironique, l’histoire de la musique dans les stations balnéaires et les villes d’eaux pose un problème de sources. Les travaux préparatoires à ce colloque donneront donc lieu à l’élaboration collaborative d’une bibliographie rassemblant les travaux de recherches et les fonds d’archives permettant de documenter la vie musicale dans les différents casinos français.
Modalités de soumission
Les propositions de communication (300 mots maximum), ainsi qu’un résumé abrégé (150 mots maximum) et une présentation de l’auteur(e) (150 mots maximum), doivent être soumis par courriel

avant le 15 juin 2019

aux deux adresses suivantes :

martin.guerpin@gmail.com
etienne.jardin@gmail.com
Les langues de ce colloque sont le français et l’anglais.

Citer cet article : http://www.histoiredesmedias.com/AAC-Colloque-Faites-vos-jeux-La.html

Dans la même rubrique